lundi, 10 octobre 2016 04:54

Coopération dans le domaine des Sports : L’expertise allemande a forgé Alfaga

Évaluer cet élément
(0 Votes)

En juin 1961, les gouvernements de la République du Niger et de la République fédérale d’Allemagne ont signé deux accords, un accord économique et un accord de coopération économique et technique à Niamey, capitale du Niger. Un nouvel accord de coopération technique entre le Gouvernement du Niger et la République fédérale d’Allemagne a été signé le 18 juin 1977 à Niamey, qui est toujours en vigueur. Durant les années 1960, les domaines prioritaires de la coopération allemande au Niger étaient l’hydraulique, l’agriculture et la santé, en accord avec la politique du Niger d’encourager la production agricole. Ce sont les secteurs saillants de cette coopération entre les deux pays. Mais il faut aussi ajouter que dans les années 80, le Niger a bénéficié d’une autre forme de coopération dans le domaine des sports.

Plusieurs entraineurs nigériens de football ont en effet été formés en Allemagne. Ce sont eux qui ont d’ailleurs constitué la crème de l’encadrement technique aussi bien de certains clubs phares du pays, que de l’équipe nationale, le Mena des années 80, qui a connu des moments de grandes gloires. On se souvient encore de cette victoire éclatante face à l’Algérie, futur mondialiste. Un joli coup franc de Maikano qui transperce le mur défensif algérien avant de mourir dans les filets adverses. Les entraineurs allemands Klaut Laus et Gernot Rhor ont entrainé l’équipe nationale du Niger. Il faut dire que l’Allemagne a toujours porté chance à notre pays. En 1972, à l’occasion des Jeux Olympiques de Munich, Issaka Daboré offre au Niger sa première médaille en boxe. C’était une médaille de bronze qui vaut son pesant d’or. 44 ans après cette prouesse, Issoufou Alfaga Abdoulrazak est allé dans le ‘’Taekwondo Competence Center (TCC)’’ à côté de Munich en Allemagne pour parfaire sa formation dans cet art martial. Et lors des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro au mois d’août dernier, Alfaga offre au Niger sa deuxième médaille olympique. Une médaille d’argent qu’il doit aussi à son encadrement technique allemand.

D’ailleurs, son entraineur, M. Markus Kohloffel, a séjourné récemment à Niamey et a été reçu en audience par le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, et par le Premier ministre, Chef de Gouvernement, SEM Brigi Rafini.

Le Chef de l’Etat a décidé que le vice-champion du monde Alfaga restera dans ce centre allemand pendant les quatre prochaines années pour peaufiner sa préparation des J.O Tokyo 2020. A sa sortie d’audience à la Présidence de la République, Markus Kohloffel a dit avoir longuement échangé avec le Président de la République sur la préparation d’Alfaga pour les prochains Jeux Olympiques. Markus a promis de poursuivre les efforts pour atteindre la performance nécessaire pour décrocher une médaille d’or lors de la prochaine olympiade.

Oumarou Moussa(onep)

 10 septembre 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le lundi, 10 octobre 2016 05:40