Forfait Albarka

AG élective de la Fédération Mondiale de Taekwondo(WTF) : Notre compatriote Idé Issaka réelu membre du Comité Exécutif et 1er Vice président Afrique

Le président du Comité Olympique et Sportif du Niger (COSNI), président d’honneur de la Fédération Nigérienne de Taekwondo, Elhadj Idé Issaka vient d’être réélu comme membre du Comité Exécutif de la WTF, la Fédération Mondiale de Taekwondo a l’issue de l’AG élective en Muju en Corée du Sud. Il fait partie des 12 membres du bureau qui dirige aujourd’hui le Taekwondo au niveau du monde entier. Notre compatriote a également réalisé la prouesse de se faire brillamment élire au poste de 1er Vice président de la World Taekwondo Afrique. En cette qualité, c’est lui qui supplée l’absence du président de la Fédération Mondiale de Taekwondo.

Président d'honneur de la fédération nigérienne de taekwondo et membre influent de l'Union Mondiale Francophone de Taekwondo (UMFT), le succès de Elhadj Idé Issaka à ce congrès de la fédération Mondiale de Taekwondo était prévisible. En effet, grâce à son courage, sa détermination, et ses qualités de grand manager, l’homme a su hisser le Taekwondo nigérien au firmament des grandes nations. La récente médaille d’argent obtenue par Issoufou Alfaga Abdoul Razak aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, est la preuve éclatante du travail abattu par Idé Issaka à la tête de cette fédération pendant de longues années.

Outre l’organisation régulière de toutes les compétitions qui sont au programme de la Fédération Nigérienne de Taekwondo, grâce à sa perspicacité et à sa ténacité, il a permis à l’équipe nationale du Niger de participer à de nombreuses compétitions de Taekwondo aussi bien en Afrique, que dans le reste du monde. A travers la formation et les nombreux stages qu’il a organisés au bénéfice des pratiquants, et des formateurs, M. Idé Issaka a fortement contribué à l’essor de cette discipline au Niger. En donnant une image positive de cette discipline, M. Idé Issaka a suscité un engouement auprès de la jeunesse d'où la création de centaines de clubs à Niamey et dans toutes les autres régions du Niger. C’est lui, qui a organisé avec succès la 3ème coupe francophone de taekwondo à Niamey du 19 au 20 novembre 2005.

Cette constance dans l’effort a permis l’éclosion de véritables perles dans le Taekwondo nigérien. La dernière en date, est la pépite Issoufou Alfaga Abdoul Razak dont la médaille d’argent aux Jeux Olympiques de Rio continue à faire la fierté du peuple nigérien à travers le monde entier. Alfaga a d’ailleurs fait des émules. En effet au championnat du monde de Taekwondo qui se déroule actuellement en Corée du Sud, le premier nigérien en lice, Yacouba Ismael, dans la catégorie des moins de 68 kg, a battu le tunisien Mejri Mohamed Amine. C’est assurément un bon présage pour le Niger.

Oumarou Moussa(onep)

27 juin 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Sport