Orange experience digitale 2

Elections à la FENIFOOT : La campagne fait rage

Fenifoot Pele MayakiLa campagne pour l'élection du futur président de la fédération nigérienne de football se poursuit avec une tournée à l'intérieur du pays, entreprise par les deux candidats. Si Salifou Mayaki et Djibrilla Hima Hamidou mènent une campagne responsable et pleine de respect avec les équipes de campagnes respectives, les partisans des deux candidats poursuivent quand à eux la campagne sur les réseaux sociaux avec une certaine once de véhémence et des attaques et calomnies de toutes sortes, couplées à des ragots en vue de déstabiliser le camp adverse.

Un simple regard porté sur les réseaux sociaux nous permet de savoir que la sérénité est loin d'être au rendez vous concernant les candidats des deux camps. En effet, les attaques et les actes de propagandes démesurées ont envahi la toile, alors même que le vote pour l'élection du Président se fera par les ligues qui vont décider de donner leur voix pour l'un ou l'autre des candidats.

Une certaine rumeur fait état de conciliabules entre les anciens candidats afin de compromettre le futur scrutin et entrainer ainsi un nouveau départ susceptible de permettre probablement l'ouverture de nouvelles candidatures. Rumeurs ou vérités ? Ceux qui ont apporté cette information affirment que des rencontres ont eu lieu nuitamment dans un quartier de la capitale.

Le 16 juillet prochain, l'élection du nouveau président de la Fenifoot va mettre fin à une des campagnes les plus toxiques depuis les crises qui a touché la fédération du temps de la présidence d'Amadou Hima Souley. Il faut espérer que ce poste âprement disputé par les deux candidats puisse être le début d'une nouvelle ère plus prometteuse pour le football nigérien en construction. Les réseaux sociaux sont pour le moment en ébullition en attendant le jour du scrutin.

Garé Amadou

13 juillet 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Sport