Mission conjointe CAF et UEFA au Niger : Apprécier les infrastructures sportives, sanitaires et hôtelières en prélude à la CAN U20

Une mission conjointe d’inspection de la CAF et de l’UEFA séjourne au Niger pour la période allant du 20 au 24 Juillet 2018. Il s’agit pour cette mission de visiter les infrastructures susceptibles d’abriter les rencontres entrant dans le cadre de la CAN U20 que le Niger compte accueillir en février 2019 et le tournoi qualificatif U17 de la zone B de l’UFOA, et tirer les conclusions relativement à la conformité des infrastructures aux normes internationales.

Au cours de son séjour au Niger la mission d’inspection conduite par Mme Yasmine va visiter les structures stratégiques intervenant dans l’organisation d’un tournoi régional voire international à savoir les infrastructures hôtelières, sanitaires et sportives. La mission s’est rendue à Maradi en vue d’apprécier les infrastructures qui sont dans cette ville située à environ 600 km de Niamey. Si les conditions d’accueil sont réunies la CAN U20 se tiendra à Niamey et à Maradi. Quant au tournoi qualificatif U17 de la zone B de l’UFOA, c’est seulement la capitale qui a été retenue par la FENIFOOT et le Ministère de tutelle pour abriter cette compétition.

Aussitôt arrivée au Niger, la mission qu’accompagne le président de la Fédération Nigérienne de Football s’est d’abord rendue au Cabinet du ministre de la Jeunesse et des Sports afin de faire le point de leur présence au Niger. Au cours de son séjour dans le pays, la mission passera au peigne-fin les infrastructures sanitaires, sportives et hôtelières. Dans la soirée du vendredi la mission a visité les services IRM des cliniques Alissa, Magori et de l’Hôpital National de Niamey. Par la même circonstance, ils ont sillonné le pavillon Francophonie de l’Hôpital National. Partout, où la délégation s’est rendue, elle a demandé d’amples explications sur certains aspects techniques qui ne doivent pas échapper à la vigilance de l’inspection.

Après les infrastructures sanitaires, la mission a visité l’hôtel Gaweye. Il est important pour la mission de s’assurer si les services qu’offre la structure répondent aux exigences de la CAF et de l’UEFA. Poursuivant ses visites, la mission d’inspection a consacré la journée du samedi aux infrastructures sportives notamment celles devant abriter les compétitions et les terrains qui seront retenus pour les séances d’entrainements des équipes en compétition. A cet effet, la mission a visité de fond en comble le Stade Général Seyni Kounctché. De la pelouse aux vestiaires en passant par le terrain annexe, ainsi que la sonorisation, la mission n’a oublié aucun détail compte tenu de la portée et de la dimension de la rencontre. La mission a par la suite sillonné les terrains du stade Municipal de Niamey, celui de Camp Bagagi Iya, et les installations du Centre National technique de la FENIFOOT.

Le Secrétaire général de la FENIFOOT, M. Ibrahim Tiémogo a indiqué qu’ils vont tenir compte des remarques qui ont été faites par les membres de la mission. Il a rassuré que la FENIFOOT va s’atteler afin de corriger les manquements relevés par la mission pour que tout se passe dans les meilleures conditions. D’or est et déjà, il a confié que le Stade Général Seyni Kountché est homologué par la FIFA. Il a, enfin rappelé que le Stade général Seyni Kountché a déjà accueilli des rencontres de haut niveau.

Laouali Souleymane(onep)

23 juillet 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Sport