Orange Money 300%

Cérémonie d’accueil du médaillé des Jeux Olympiques de la Jeunesse : Maharana Amadou Toudjani, une autre fierté nationale

Maharana Amadou ToudjaniAprès Issaka Daboré en 1972, Abdoul Razak Issoufou Alfaga en 2016, le Niger vient d’enregistrer un nouveau médaillé olympique : il s’agit du jeune Maharana Amadou Toudjani qui a remporté une médaille de bronze en Taekwondo lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) qui se sont déroulés à Buenos Aires en Argentine. Au cours de ces JOJ, le Niger a aligné trois athlètes en Taekwondo, en natation et athlétisme.

C’est dans une ambiance festive que la population de Niamey s’est fortement mobilisée afin de réserver un accueil exceptionnel au jeune athlète qui en dépit de multiples adversités, a pu décrocher la précieuse médaille en bronze. De l’Aéroport international Diori Hamani à l’académie des Arts martiaux, le cortège a été ovationné par les habitants de la capitale qui sont sortis célébrer cette victoire nationale. Le ministre de la Jeunesse et des Sports M. Moctar Kassoum a pris part à cet accueil qui a enregistré la présence du président du COSNI Elhadj Idé Issaka qui s’est investi pour que les athlètes nigériens puissent se préparer et participer aux grandes rencontres sportives. Le ministre de la Jeunesse et des Sports, a réaffirmé à cet instant solennel, l’engagement du Président de la République à accompagner les athlètes nigériens comme il l’a toujours fait.

Le vice-président du COSNI, M. Hachimou Seydou a précisé que les Jeux qui ont regroupé 206 pays ont vu la participation de 3.998 athlètes dont 1999 garçons et 1999 filles. Il a confié que notre pays fait partie des 92 pays ayant décroché des médailles lors de cette messe de la jeunesse. M. Hachimou Seydou a noté que le COSNI a l’obligation de résultat envers le Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou qui apporte son soutien à notre champion en l’occurrence Alfaga qui poursuit sa formation dans le cadre des jeux olympiques de Tokyo au Japon en 2020. Le Vice président du COSNI a ajouté que la qualification de Maharana qui suit les traces de Alfaga, est un réel motif de satisfaction.

Pour sa part, le président de la Fédération Nigérienne de Taekwondo, M. Soumana Sanda a rappelé que le jeune Maharana Amadou Toujani a déjà en Avril 2018, lors du championnat du monde junior à Hammamet en Tunis, fait la fierté de toute l’Afrique Noire en étant le seul et unique africain à avoir décroché une médaille, celle qui lui a valu la qualification aux Jeux Olympiques de la Jeunesse. Il a remercié le COSNI pour avoir offert une bourse olympique de trois mois à Maharana en vue de parfaire sa préparation au centre de maitre Markus. Par ailleurs le président de la Fédération nigérienne de Taekwondo a indiqué que cette bourse de trois mois est malheureusement arrivée à son terme. C’est pourquoi M. Soumana Sanda a lancé un appel à la mobilisation des moyens pour accompagner le mouvement sportif Nigérien en général et le Taekwondo en particulier.

Le Jeune médaillé a confié avoir travaillé dur lors de sa formation en Allemagne dans l’espoir de représenter valablement le Niger et gratifier le pays en lui offrant une médaille. « J’ai réussi à concrétiser mon rêve d’honorer le Niger au cours d’une compétition de haut niveau », a-t-il déclaré.

Laouali Souleymane(onep)

22 octobre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Sport