Forfaitt-ORANGE-4G

5ème journée des compétions de la 40ème édition du Sabre National : Plus que 13 lutteurs dans la course au prestigieux sabre

Lutte Traditionelle Les pugilats se poursuivent dans l’arène des Jeux de Lutte Traditionnelle Naroua Sanou de Tillabéry. Les chutes s’enchainent et certaines plus spectaculaires que les autres. Cependant après quatre journées de prestations, la 5ème journée a malheureusement été marquée par des arrangements observés par les avertis du sport roi au Niger et même par les simples les spectateurs. Un constat confirmé par la commission des combats truqués et par le jury, et sanctionné par le comité ad’hoc.

Pour revenir à la compétition, il faut rappeler qu’à l’issue de la 4e journée, il ne restait seulement que 14 lutteurs en lice pour la course au Sabre national. Pour la 5e journée, la première rencontre a mis aux prises les lutteurs de Zinder à ceux de Maradi. Le moins qu’on puisse dire est que la 4e journée des compétitions a été fatale pour la région de Maradi qui a perdu ses deux invaincus face à Zinder. Ce qui a surpris beaucoup de spectateurs, c’est rare de voir la région de Maradi éliminée à l’issue de 4 jours des combats.

Le combat le plus attendu a été celui du champion en titre qui poursuit encore sa course au Sabre. En effet, le combat entre Tassiou Sani de Zinder et Abdourahamane Idi Zougal a enregistré la victoire du lutteur de Zinder en une minute 54 secondes. Dans ce combat, Tassiou Sani a un avantage certain. Il est en effet, physiquement plus posé et a plus de gabarit que son adversaire. Dès le coup sifflet de l’arbitre, il a mis juste une minute pour observer son challenger avant d’attaquer. Il a ramassé la jambe de Zougal de Maradi avant de l’envoyer au sol. Le champion en titre reste toujours invaincu et poursuit la course. A la fin de la rencontre, la région de Maradi s’est imposée devant Zinder par 6 victoires à 3 et un combat nul entre Issoufou Moutari de Zinder et Garba Ado Gaworo de Maradi.

Le choc de la journée est celui qui a opposé la région de Dosso à celle de Tahoua. Retenons que Dosso est en tête du peloton du nombre d’invaincus avec à son actif cinq invaincus à savoir Kadri Abdou dit Issaka Issaka, Ali Seyni, Soumaïla Abdou, Ibrahim Namata, et Noura Hassan. Elle est suivie par la région de Tahoua avec quatre invaincus notamment Laouali Dan Tambeye, Idi Chaïbou Chirganiya, Harouna Ali, et Abdousalam Soumaïla. Au cours de cette confrontation, les spectateurs croyaient à la rencontre la plus extraordinaire de l’édition. A la surprise générale, les invaincus des deux régions ne se sont pas rencontrés d’une part, et la durée des combats a été courte d’autre part. Ce qui a permis aux neuf invaincus de passer sans contrainte.

Au regard de la qualité des prestations, d’un niveau médiocre, et le jury en charge de combats truqués s’est autosaisi constatant des arrangements entre les lutteurs après la 4e confrontation entre Noura Hassan de Dosso et Badamassi Assoumane. La commission des combats truqués a transmis ses observations au jury qui devrait s’exprimer concernant les dispositions à prendre. Au bout de quelques minutes de contestation, la sérénité était revenue, et les combats se sont poursuivis. A la fin de la rencontre, la région de Dosso a battu celle de Tahoua par 6 victoires à 4. Notons aussi que tous les invaincus des deux régions ont passé l’étape et poursuivent la course au Sabre.

Dans la soirée Niamey a affronté la région hôte Tillabéry, puis Agadez a rencontré Diffa. A l’issue de ces confrontations, Niamey a battu Tillabéry sur le score de 7 victoires à 2 et un combat nul, tandis qu’Agadez et Diffa se sont partagé les points avec 4 victoire chacun et 2 combats nuls. A la fin de cette 5ème journée, il reste que 13 joueurs encore invaincus dont quatre (4) pour la région de Tahoua ; cinq (5) pour Dosso ; deux (2) pour Niamey, un (1) pour Agadez et un (1) pour Niamey.

Cependant, il faut noter que la rencontre Niamey- Tillabéri a été momentanément interrompue à la suite des sanctions prononcées par le comité ad’hoc contre les régions de Dosso et de Tahoua pour les combats truqués auxquels elles se sont adonnées dans la matinée.

Ce matin la première rencontre opposera Diffa à Zinder, et Tillabéry croisera Dosso. Dans la soirée, Tahoua va affronter Agadez, tandis que Niamey rencontrera Maradi. Pour la dernière journée de la phase des combats entre les régions, on aura demain mardi 1er janvier 2019, dans la matinée les rencontre Tahoua- Niamey et Maradi-Agadez. Et enfin dans la soirée, Tillabéry rencontrera Zinder tandis que Dosso croisera Diffa.

Laouali Souleymane Envoyé Spécial(onep)

31 décembre 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Sport