Forfaitt-ORANGE-4G

40ème édition du Sabre Nationa de lutte traditionnelle : La région de Dosso, championne avant la finale !

40ème édition du Sabre Nationa de lutte traditionnelle : La région de Dosso, championne avant la finale !La 40ème édition du Sabre National est entrée dans ses phases terminales de la plus belle manière, avec des prestations alléchantes, qui tranchent d’avec les arrangements connus lors des rencontres inter régions. Sur les 12 lutteurs qui ont franchi la 2ème phase de la compétition, il ne reste que quatre invaincus à l’issue des huitièmes et quarts de finales disputés respectivement dans la matinée et la soirée d’hier. Si, la journée a été impitoyable pour la région de Tahoua dont les quatre lutteurs ont mordu la poussière, elle a souri à la région de Dosso qui aligne quatre lutteurs dans le dernier carré. Niamey et Zinder ont ,dans la même foulée, été écartées de la course au Sabre. Le carré d’As est ainsi constitué de Kadri Abdou, Noura Hassane, Soumaila Abdou et Ibrahim Namata, tous de Dosso. Inédit !

Pour le déroulement des combats, les lutteurs invaincus ont été repartis en deux groupes à savoir le groupe A avec la région de Dosso en tête du peloton et le groupe B avec la région de Tahoua du fait que ces deux régions ont chacune 4 lutteurs invaincus. Il a été ensuite procédé au tirage par les lutteurs de Niamey, d’Agadez et de Zinder afin de connaitre le groupe auquel ils doivent appartenir. Après le tirage le lutteur de Zinder et celui d’Agadez ont regagné le groupe A, tandis que ceux de Niamey se sont retrouvés dans le groupe B.

Et c’est Noura Hassan de Dosso et Yacouba Adamou de Niamey qui ont livré le premier combat qui a durée 34 minutes 17 secondes. La première période de combat entre ces deux gladiateurs a été pauvre en actions. De retour de la première pause, Yacouba Admaou a commencé à mener des offensives en prenant par deux fois le pied de son adversaire, sans arriver à le terrasser. Malgré la résistance adverse, Yacouba a poursuivi ses tentatives en vain. Après 34 minutes, Yacouba Adamou a tenté à nouveau de prendre le pied de Noura Hassan qui a exercé sa force physique sur lui pour le mettre à plat ventre en 34 minutes 17 seconde de combats. Ce qui est loin d’encourager le deuxième lutteur de Niamey Tassiou Ibrahim qui est tombé sur le redoutable Saley Daouda d’Agadez pour le 2ème combat.

C’est le plus long combat jusqu’alors enregistré au cours de cette 40e édition du Sabre national pour avoir enregistré durée 42 minutes 56 secondes. En outre, dans cette confrontation Tassiou Ibrahim a été plutôt défensif qu’offensif. Il avait été comme saisi de peur à la suite de la chute de son coéquipier. Ce qui du reste est compréhensible quand on sait que désormais l’espoir mais aussi toute la pression de Niamey repose sur ces épaules. Mais à la fin, Saley Daouda a fini par le surprendre en ramassant son pied droit avant de le jeter sur le sac. La région Niamey est éliminée de la course au Sabre.

La 3ème rencontre a mis aux prises le champion en titre Tassiou Sani de Zinder au jeune technicien de Tahoua Laouali Dan Tambeye. En bon technicien, Dan Tambeye a cherché le pied de Tassiou Sani. Mais ce dernier a su éviter l’attaque pour charger à son tour. Il a saisi le pied et sa tête de Dan Tambeye pour exercer une pression qui envoie Dan Tambeye au sol en deux minutes 55 secondes de combat.

La quatrième confrontation a opposé Soumaïla Abdou de Dosso à Harouna Ali de Tahoua. Le lutteur de Dosso a effectué une parade spectaculaire pour chuter son challenger en une minute 04 secondes. Dans le 5ème combat, Abdousalam Soumaïla de Tahoua s’est effondré sous la pression de Kadri Abdou dit Issaka Issaka en une minute 36 secondes de combats. Enfin Ibrahim Namata a terrassé Idi Chaïbou Chirgania en une minute 28 secondes de combats. A l’issue de ces huitièmes de finales, les régions de Tahoua et de Niamey sont ainsi éliminées de la course au sabre national.

Les confrontations de quart de finales se sont tenues dans la soirée.

Les confrontations des quarts de finales se sont tenues dans la soirée. Dans le 1er quart de finales, Noura Hassane de Dosso a terrassé Saley Daouda d’Agadez, éliminant du coup cette région de la course au sabre et Kadri Abdou toujours de Dosso a fait autant face à Tassiou Sani de Zinder et champion en titre. Noura Hassane et Kadri Abdou, rejoignent ainsi les deux autres lutteurs de Dosso qualifiés par tirage au sort conformément aux dispositions du code de la lutte. Le dernier carré est ainsi exclusivement constitué des lutteurs d’une seule région (Dosso en l’occurrence), une situation inédite dans l’histoire de ce sport.

Laouali Souleymane,Envoyé Spécial(onep)

03 janvier 2019
Source : http://lesahel.org

Imprimer E-mail

Sport