22ème édition du Camp de Basketball Hoop4kids : La migration irrégulière au centre des activités de sensibilisation cette année

L’Association Hoop4kids, en collaboration avec la Ligue Régionale de Basketball de Niamey (LIBREN), a organisé du 8 au 13 juillet 2019 à Niamey, la 22ème édition du camp de basketball. Initié depuis 1997 par M. Yacouba Sangaré dit Yak, ce Camp est une occasion d’enseigner aux jeunes campeurs, autre que le sport, d’autres valeurs citoyennes et civiques. Cette année, la 22ème édition a bénéficié de l’appui de l’OIM.

Le Camp Hoop4kids est une initiative d’un jeune nigérien vivant aux Etats Unis d’Amérique.  Cette année, le promoteur de ce camp, M. Yacouba Sangaré dit Yak, a profité de cette occasion pour faire le bilan des 22 années de mise en œuvre de cette initiative. « Les résultats sont bons. Nous avons réussi à faire évoluer beaucoup des jeunes nigériens aux Etats Unis dans des clubs de basketball, en même temps que, aussi, certains poursuivent leurs études là-bas, et d’autres y travaillent. Notre objectif c’est d’avoir un jour un joueur nigérien à la NBA. Donc il est souhaitable qu’il ait plus de financement de ce camp, avec une participation des autorités publiques », a-t-il souhaité. L’objectif de cette initiative a souligné M. Yacouba, c’est de mettre ensemble, les jeunes de différentes ethnies, de différentes cultures, pour travailler, se connaitre, se comprendre, partager des bonnes choses, entreprendre et construire ensemble, tout en apprenant le sport.

Le camp est organisé une à deux fois chaque année. Il se tient pendant les vacances et les congés scolaires. L’organisation de ce camp nécessite beaucoup de ressources financières. C’est pourquoi à chaque édition les organisateurs sollicitent la participation et l’appui de plusieurs structures étatiques et privés. Le camp permet d’héberger sur toute la période, les jeunes campeurs de 17 à 19 ans, filles et garçons. Au-delà des enseignements sur le basketball, les campeurs sont entretenus sur plusieurs questions d’actualité. Cette année, a fait savoir M. Asoumane Salifou, Secrétaire Général de Hoop4kids section du Niger et Administrateur du Camp, le thème choisi est la migration irrégulière. « Nous avons eu l’occasion de sensibiliser les jeunes campeurs sur cette thématique en collaboration avec l’OIM qui a accepté de financer cette année l’activité », a-t-il souligné.

« L’objectif du camp c’est d’amener les jeunes à une meilleure responsabilité. Parce que pour nous, poursuit-t-il le sport permet de renforcer la cohésion au sein de la jeunesse. Il permet aussi à cette jeunesse de comprendre certains enjeux d’actualité nationale et internationale. Encore cette année, c’est avec une grande satisfaction que les lampions du camp se sont éteints samedi dernier, dans l’après-midi, au stade municipal de Niamey », s’est réjoui M. Assoumane Salifou. « Le résultat est plus que satisfaisant. Parce que les enfants rentrent toujours satisfaits. Mais ils ont même tristes de se séparer. C’est ce que nous visons et c’est ce que nous arrivons toujours à réaliser », a indiqué M. Assoumane Salifou.

La particularité de cette année c’est la participation des jeunes migrants au camp. En collaboration avec OIM, les organisateurs ont réussi à faire participer 5 jeunes migrants au camp. Ces jeunes migrants ont séjourné ensemble dans les mêmes conditions avec leurs camarades nigériens. C’était une occasion de partager leurs expériences de vie réciproque entre les deux groupes.

Au nom de Hoop4kids, l’administrateur du camp a rendu un grand hommage à l’OIM pour avoir accepté d’appuyer cette initiative. M. Assoumane Salifou n’a pas aussi manqué de remercier l’Ambassadeur des USA au Niger et la Directrice du Centre Culturel Américain pour leur appui. Il a salué aussi l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement pour leur contribution dans l’organisation du camp 2019.

Présent aux côtés des organisateurs, la Chargée de Communication de l’OIM Bureau du Niger, Mme Monica Chiriac s’est félicitée du bon déroulement du camp. Elle a beaucoup apprécié cette initiative de M. Yacouba qui vise à donner plus de chance aux jeunes de faire valoir leur talent. Elle a aussi salué l’initiative d’inclure les jeunes migrants dans les activités de ce camp. « C’est important pour l’OIM et pour Yacouba de réunir plusieurs jeunes de plusieurs ethnies et cultures dans le même milieu pour comprendre les différences qu’ils ont mais aussi les choses qui les amènent à être dans le même endroit. C’est une bonne expérience pour ces jeunes », a-t-elle dit. Aussi, Mme Monica Chiriac a indiqué avoir été très touchée par l’évènement et a exprimé sa satisfaction et celle de l’OIM aux organisateurs.

Le Président de la Ligue Régionale de Basketball de Niamey, M. Abdoul Aziz Souley a, lui aussi, salué cette initiative. Il a encouragé les organisateurs et plaidé pour qu’il y’ait une mobilisation de tous à la prochaine édition. La 22ème édition s’est achevée sur une note générale de satisfaction avec une implication des anciens campeurs qui ont bien voulu offrir des cadeaux aux jeunes campeurs pour les encourager. Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine avec l’espoir de mobiliser plus des partenaires pour la prise en charge du camp. 

Ali Maman  (onep)

15 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Sport