Finale de la CAN Egypte 2019 : Qui succédera aux Lions Indomptables du Cameroun ?

La Coupe d’Afrique des Nations tend vers la fin en Egypte avec la finale qui se tiendra demain vendredi 19 Juillet. Mais cette CAN aura réservé au public sportif africain de nombreuses surprises. Les équipes ont livré de beaux spectacles et les rencontres se sont enchainées les unes plus alléchantes que les autres. De manière globale, le niveau technico-tactique est très appréciables au regard de la qualité de jeu produit par les joueurs sur les installations du Caire, d’Alexandrie, de Suez, et d’Ismailia.

Les deux finalistes à savoir les Lions de la Teranga du Sénégal et les Fennecs d’Algérie figuraient déjà parmi les favoris pour succéder aux Lions Indomptables et décrocher le prestigieux trophée. Chacune de ces deux équipes dispose d’un effectif de qualité capable de la hisser sur le podium.

Le Cameroun, champion en titre a quitté le tournoi précocement en 8e de finale éliminé par le Nigéria. Les autres grands favoris ont peiné pour s’imposer et franchir les 8e de finales. Il s’agit entre autres du pays organisateur avec un Mohamed Salah méconnaissable face aux Bafana-Bafana. Résultat, l’Egypte quitte tristement le tournoi en 8e de finales. Malgré leur élimination, les Pharaons d’Egypte demeurent toujours les septuples champions d’Afrique. Le Ghana de André Ayew a trébuché malgré son potentiel appréciable de bons joueurs. A côté de ces désillusions, le Bénin et Madagascar ont créé la surprise en franchissant les quarts de finales. Cela traduit un nivellement de valeurs au niveau des équipes nationales des pays participant à la CAN. Désormais, il n’ya plus de petite équipe, et le résultat doit s’acquérir sur le terrain.

Les finalistes de cette édition de la CAN, ont enregistré des parcours appréciables. Les Fennecs d’Algérie ont survolé leur groupe en infligeant au passage une défaite 1 but à 0 au Sénégal son adversaire de la finale. Sur le plan technique les Fennecs ont fait leur preuve dans tous les compartiments en s’imposant comme une force incomparable dotée d’une défense solide et difficile à franchir. Quant au portier, il a une vision et une lecture précise des manœuvres adverses autour de la surface. Toujours calme et imperturbable, Raïs Mbolhi figure parmi les meilleurs gardiens du tournoi. Pour ce qui est de l’attaque, elle est percutante et capable de changer la cadence du match. Ce fut le cas lors de la demi-finale contre le Nigéria. Mahrez a perforé le bouclier nigérian d’une frappe sèche suite à un coup franc dans le temps additionnel donnant la chance aux Fennecs d’espérer un second titre de leur histoire.

Mais, les Fennecs doivent aussi craindre, les Lions de la Teranga qui sont en mesure de créer la surprise grâce à la technique et l’expérience de Sadio Mané. Toutefois, les coéquipiers de Sadio Mané ont intérêt à corriger des errements relevés ici et là, lors des précédentes rencontres, pour être à la hauteur des attentes. Au cours de ses dernières confrontations, Mané et ses coéquipiers ont manifesté quelques signes de faiblesse devant les buts adverses. C’est surtout ces erreurs qu’il faudrait corriger afin de contenir la pression algérienne et de pouvoir remporter pour la première fois la Coupe d’Afrique. Sans nul doute, le spectacle sera de taille sur la pelouse du stade international de Caire. Car chacune des deux équipes, a la rage de vaincre, et chacune a les moyens de s’imposer pour s’offrir le trophée. Wait and see !

l Laouali Souleymane

18 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Sport