Sport/Formation sur le système d’octroi de licence de la CAF aux clubs : Pour une meilleure gestion de football au Niger

La Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT) a organisé du 20 au 21 Juillet dernier une formation à l’attention des responsables des clubs, des représentants de l’administration publique et des structures internes de la FENIFOOT. Il s’est agi à travers cette formation de partager avec les acteurs du football les nouvelles mesures entrant dans le cadre d’une meilleure organisation de football.

La formation qui a duré deux joueurs a permis aux acteurs du football notamment les représentants de l’administration publique, les responsables des trois stades homologués par la CAF, les responsables des clubs d’élite (qui évoluent à la super ligue), les commissions centrales permanentes et la Direction technique de la FENIFOOT, de découvrir les nouvelles mesures visant une meilleure organisation de football, une meilleure gestion des clubs, des stades ainsi qu’une meilleure gestion des aspects sportifs autour des critères initiés par la CAF et la FIFA afin d’atteindre le niveau de professionnalisation.

Concernant les nouvelles mesures, le Secrétaire général adjoint de la FENIFOOT, M. Issa Yanforé a précisé que les clubs et l’Etat doivent à partir de 2019-2020 répondre à un certain nombre de critères pour pouvoir participer aux compétitions inter club de la CAF. Ces critères au nombre de cinq sont les aspects sportifs à savoir la formation des jeunes, avoir les équipes des jeunes ; les critères juridiques c'est-à-dire que les clubs doivent avoir des textes fondamentaux, des sièges, un personnel administratif ; les critères d’infrastructures qui stipulent que les stades doivent répondre aux normes internationales pour pouvoir accueillir des compétitions interclubs de la CAF. « Ce sont ces critères réunis qu’on appelle le système d’octroi de licence aux clubs » a expliqué M. Issa Yanforé.

Le Secrétaire général adjoint de la FENIFOOT a relevé que les clubs doivent bénéficier d’une licence pour s’inscrire dorénavant aux compétitions interclubs de la CAF. En outre, il a indiqué que les clubs doivent se doter de personnel approprié à savoir des instructeurs, des entraineurs qui disposent de la licence A, B, C de la CAF. M. Issa Yanforé a également souligné que les entraineurs et les instructeurs doivent avoir des compétences pour manager les clubs.

Aussi, le Secrétaire général adjoint de la FENIFOOT a ajouté que cette formation sera élargie à la demande de la CAF et de laFIFA, au second pallier de la compétition nationale à savoir la ligue nationale.

Laouali Souleymane(onep)

23 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Sport