Forfaitt-ORANGE-4G

Sport

Kadri Abdou dit Issaka Issaka champion national lutte 40 edtLe nouveau roi des arènes est connu depuis hier après-midi à l’arène Naroua Sanou de Tillabéri à l’issue de la finale de la 40ème édition du Sabre National de la lutte traditionnelle ayant opposé Kadri Abdou dit Issaka Issaka de Dosso à Noura Hassane également de Dosso. Au bout de 4 minutes 14 secondes de combat, Issaka Issaka disposa du jeune Noura Hassane, remportant ainsi, pour la 3ème fois, le Sabre National. Précisons que la finale s’est déroulée dans la joie et l’allégresse en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, entouré de plusieurs membres du gouvernement, ayant effectué le déplacement afin de porter un cachet particulier à cet événement national. Comme lors des éditions précédentes, le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, a mis à la disposition des acteurs de la lutte une somme de 42 millions de FCFA et une importante quantité de vivres.
Il faut rappeler que Kadri Abdou a terrassé dans la matinée au cours de la demi-finale qui l’a mis aux prises à Ibrahim Namata de Dosso avant d’aller en finale. Quant à Noura Hassane, il a brisé l’espoir de Soumaïla Abdou également de Dosso pour franchir la phase finale.

Dosso, s’arroge les quatre premières places
Pour revenir au combat de la finale, il y a lieu de dire qu’il a été de courte durée du fait que Kadri Abdou dispose d’un capital d’expérience et de tactiques, pour avoir déjà remporté à deux reprises le prestigieux Sabre national précisément en 2015 à Agadez, et en 2016 à Dosso. Au cours de cette confrontation, Noura Hassane a tout simplement subi le diktat de Kadri Abdou avant de mordre la poussière. Pour ce qui est du combat pour le classement aux 3ème et 4ème places, il a opposé Soumaïla Abdou à Ibrahim Namata. A l’issue de la confrontation, c’est Ibrahim Namata qui a remporté la manche en 7 minutes 44 secondes de combats.
Après le port de turban symbolisant le sacre du nouveau roi des arènes, le champion en titre a reçu une somme de dix millions de FCFA et le précieux Sabre National des mains du Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini. Le vice-champion a également reçu une somme de cinq millions de FCFA. Ajoutons que le champion des malvoyants Mahamadou Issoufou de Zinder a été aussi intronisé. Il a, à cet effet, reçu son Sabre des mains du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Moctar Kassoum.
Concernant le classement par région, c’est la région de Niamey qui est en tête avec 124 points, suivie de Dosso avec 119 points, et enfin Maradi occupe la 3e place avec 115 points. S’agissant du prix du meilleur technicien, il a été attribué au jeune Djibril Seydou de Tillabéry. Quant à Mourtala Gwassalé de Maradi, il a raflé le prix de fair-play.
Au cours de la cérémonie qui a été riche en animation culturelle et aux prestations produites par les lutteurs à travers les combats de vives technicités ayant répondu aux attentes, le Chef du gouvernement s’est félicité des résultats obtenus lors de la 40e édition du Sabre national. Il a salué l’accueil que la population de Tillabéri a réservé aux participants. Le Chef du gouvernement a par ailleurs noté que la 40e édition a révélé quelques insuffisances qu’il faudrait corriger pour maintenir cet événement conformément à son objectif qui consiste à unir et à renforcer la fraternité entre les nigériens. SE Brigi Rafini a rendu un hommage aux Forces de Défense et de Sécurité qui œuvrent inlassablement pour assurer la sécurité des populations nigériennes et de leurs biens.
Kadri Abdou dit Issaka Issaka champion national lutte 40 edtDans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, le ministre de la Jeunesse et des Sports a d’abord indiqué que l’objectif assigné à la 40e édition a été globalement atteint. Rappelant que le thème de cette 40e édition, à savoir « Jeunesse, Paix et Sécurité », vise à préparer conséquemment notre jeunesse à appréhender les nouveaux défis sécuritaires qui se posent à notre pays et les inviter à réfléchir et à participer activement à leurs résolutions avec responsabilité et sérénité. Il a rappelé que cet événement est rassembleur, réunissant et unissant les nigériens de toutes les contrées de notre pays, consolide les liens de fraternité entre nos populations et renforce l’unité nationale.
En outre, M. Moctar Kassoum a souligné que la 40e édition du Sabre national de la lutte traditionnelle, en dehors de quelques écueils inhérents à l’organisation de ce genre d’événement, a été globalement un succès pour avoir permis entre autres d’évaluer le code de la lutte traditionnelle à la pratique. Selon lui, les nouvelles dispositions règlementaires qui ont été intégrées ont considérablement limité les combats truqués mais aussi la durée des combats. « Nous allons poursuivre les réformes du code en tenant compte des leçons tirées de cette édition», a déclaré le ministre de la Jeunesse et des Sports.
Notons que la prochaine édition du Sabre national de la lutte traditionnelle se tiendra à Maradi.

Laouali Souleymane, envoyé Spécial (onep)

04 janvier 2019
Source : http://lesahel.org 

Imprimer E-mail

Sport