Fait divers : Quand deux femmes mariées se battent pour un haut commis de l'Etat

Le pays est, de plus en plus, menacé par une perversion de ses valeurs sociales, morales et religieuses. Pour cause, ces derniers temps, l'infidélité et l'adultère deviennent un fléau social récurrent au Niger. Jusqu'à ce que des hauts commis de l'Etat s'adonnent à la pratique de ce mal qui est en train de salir notre société. Comme dans l'état de la nature, l'état sauvage, des hommes et des femmes mariés organisent des randonnées lucifériennes. Une pratique contraire à la morale et à tous les enseignements religieux. Du reste, il ya quelques temps, l'immoralité a poussé deux femmes mariées à se battre pour un homme. Elles ne sont pas des coépouses (du moins légalement). La rixe, entre les deux tourterelles, a eu lieu au cours d'une cérémonie de mariage dans un quartier de Niamey. L'affaire a conduit les deux femmes à la Police qui découvre l'infamie. Informé de la situation, le tristement célèbre copain des deux femmes a couru dans tous les sens pour essayer de couvrir sa honte. L'affaire mérite d'être contée. Parce que c'est un haut commis de l'Etat qui est à la base de la bagarre. Un haut commis dont l'épouse légitime est connue du grand public nigérien pour avoir assuré des hautes fonctions de l'Etat. Des sources crédibles indiquent que, l'homme assurerait, chaque semaine, des paquets d'argent sortis des caisses de l'Etat aux deux femmes. Lesquelles auraient une faiblesse pour les parures en or. Aujourd'hui, c'est cette affaire qui est au centre des débats dans des cercles restreints de l'Etat. Une affaire qui risque de créer des préjudices graves au monsieur à l'esprit instinctif du plaisir. Surtout que, en attendant que madame (la mère de ses enfants) soit informée de l'affaire, ses adversaires politiques semblent décidés de demander au Président de la République son limogeage.

Nous y reviendrons !

Ali Soumana

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...