Signature d’accord de partenariat entre BIA-Niger et la maternité Issaka Gazobi (MIG) : La BIA-Niger débloque 25 millions pour la construction d’un deuxième bloc opératoire au sein de la MIG

 

La directrice générale de la BIA-Niger, Mme Nana Aissa Ango et le directeur général de la Maternité Issaka Gazobi, Pr Madi Nayama ont procédé le vendredi 31 décembre 2021 à la Signature d’accord de partenariat entre BIA-Niger et la maternité Issaka Gazobi relativement à la construction du deuxième bloc opératoire au sein de la Maternité Issaka Gazobi. A travers cette signature d’accord de partenariat, BIA-Niger s'engage à financer les travaux de construction dudit bloc pour un coût global de 25.000.000 FCFA afin d’améliorer la qualité de prise en charge des patients. Cette signature d’accord s’est déroulée dans l’enceinte de la maternité en présence du ministre en charge de la Santé publique, de la 2ème Vice présidente de l’Assemblée nationale ainsi que des représentants de deux parties.

Ce deuxième bloc comprend entre autres deux salles d'opération, une salle de réveil, une salle de linge propre, une salle de stérilisation du matériel et des linges ainsi  que des bureaux. Cette infrastructure permettra d'améliorer la prise en charge des patientes, des nouveau-nés et surtout améliorer les conditions de travail du personnel. L'acquisition d'un 2ème bloc opératoire par la Maternité Issaka Gazobi de Niamey, permettra d'améliorer le pronostic maternel et périnatal, de réduire de façon drastique la souffrance des patientes en attente d’une opération programmée ou d'urgence, de motiver davantage le personnel en diversifiant les techniques opératoires, et de mieux enseigner la Santé de la Reproduction, une mission importante pour cette maternité de référence nationale.

 

Lors de cette signature, le ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales, Dr. Idi Illiassou Maïnassara a rappelé que depuis plusieurs années, la BIA intervient de façon régulière dans l’amélioration de la santé de la population nigérienne. A titre illustratif, il a cité entre autres l’appui de la BIA-Niger apporté à la Ville de Niamey en 2018 en matériels de nettoyage et en poubelles dans le cadre de l’assainissement pour un coût de 30 millions de francs CFA. En 2020, la BIA avait construit un hall de repos pour les femmes malades à la maternité Poudrière. A cela s’ajoute la participation de la BIA à la lutte contre la COVID-19 à hauteur de 65 millions de francs CFA.

Tout en saluant ce geste de la BIA-Niger, le ministre en charge de la Santé publique a dit que cette convention, d’un montant de 25.000.000 Francs CFA qui vient d’être signée confirme l’engagement de la BIA-Niger à finaliser la construction du deuxième bloc opératoire de la maternité Issaka Gazobi au profit de la mère et de l’enfant au Niger. Pour Dr Idi Illiassou Mainassara, cette contribution de la BIA vient renforcer les efforts de l’Etat et des autres partenaires dans le cadre du combat inlassable mené contre la mortalité maternelle, néonatale et infanto juvénile. «Ce précieux appui au secteur de la santé qui cadre avec les priorités pour le gouvernement est la parfaite illustration des bonnes relations qui existent, si heureusement entre la BIA et le Ministère de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales», a-t-il ajouté.

Auparavant, la directrice générale de la BIA-Niger, Mme Nana Aissa Ango a expliqué que l’engagement citoyen de cette banque s'articule autour de quatre (4) axes d'intervention à savoir le social, l’entreprenariat, l'environnement et la culture. Cela afin de mieux innover et faire émerger les bases d'une économie responsable. C'est pourquoi, «conscient du caractère combien important de sa mission BIA Niger a décidé d’apporter sa contribution à l'amélioration des conditions de vie des femmes en finalisant la construction du 2ème bloc opératoire de la Maternité Issaka Gazobi qui est le centre de référence en matière de maternité au Niger», a-t-elle précisé.

Selon Mme Nana Aissa Ango la stratégie de développement de la BIA-Niger est fondée sur des principes de bonne gouvernance, de gestion performante et sécurisée mais aussi la responsabilité sociétale des entreprises. A cet effet, la directrice générale de la BIA-Niger a rappelé que la BIA Niger participe depuis 2018 au financement de plusieurs projets structurants au Niger. En 2019, «elle a apporté son appui dans le cadre de l'organisation du 33ème sommet des Chefs d'Etat de l'Union africaine, en dotant la Ville de Niamey d'un lot de 2400 articles de nettoyage et d'assainissement composé de 200 poubelles amovibles ainsi que divers kits de nettoyage pour un montant de 30 millions de FCFA et en 2020 elle a contribué à améliorer l’accueil des malades de la Maternité Poudrière II à travers la construction d'un édifice d'accueil et des latrines pour un montant de 20.000.000 FCFA», a ajouté la DG BIA-Niger.

Par ailleurs, Mme Nana Aissa Ango a rassuré la population que la BIA maintiendra sa part de responsabilité dans la laborieuse œuvre de construction nationale, de l'amélioration du bien-être de nos populations, en s'inscrivant fermement dans la politique des plus hautes autorités du Niger.

Dans son mot de bienvenue, le directeur général de la maternité Issaka Gazobi Pr Madi Nayama s’est réjoui de ce soutien de la BIA qui, a répondu favorablement à une demande formulée par la maternité. «Cette requête formulée se matérialise ce jour par la signature de cet accord. Les travaux de construction du 2ème bloc opératoire de la maternité Issaka Gazobi sont entièrement pris en charge gratuitement par la BIA-Niger», a-t-il précisé. Pr Madi Nayama a ensuite annoncé que les responsables de cette maternité ont eu la promesse et l'engagement ferme des autorités politiques de notre pays pour une délocalisation de la Maternité Issaka Gazobi de Niamey sur un nouveau site. «Mais en attente de cette délocalisation, la Maternité Issaka Gazobi de Niamey, doit être rénovée pour jouer pleinement ses missions de soins, d'enseignement et de recherches en matière de santé de la reproduction», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Pr Madi Nayama a exprimé ses remerciements à l’endroit de BIA-Niger ainsi que ses partenaires pour cette action de bonté sociale et humaine en direction de la Maternité Issaka Gazobi et de la population du Niger. Saisissant cette occasion, le directeur général de la maternité Issaka Gazobi a invité les bonnes volontés de continuer à accompagner la Maternité Issaka Gazobi dans ses nobles missions.

Présente à la cérémonie, la 2ème Vice-présidente de l’Assemblée nationale, présidente d’honneur du Réseau des Femmes Parlementaires du Niger (RFPN), la députée Hadiza Seyni Djermakoye, a rappelé les actions menées par les femmes parlementaires pour rétablir la vérité notamment en ce qui concerne la situation de la maternité Issaka Gazobi dont les capacités d’accueil sont aujourd’hui largement dépassées. Mme Hadiza Seyni Djermakoye a exhorté les partenaires de continuer à accompagner ce centre de référence dans sa mission au service de la santé. Elle a aussi invité les bonnes volontés à contribuer à la rénovation de la Maternité Issaka Gazobi afin d’améliorer la qualité de prise en charge des femmes et des enfants.

Mamane Abdoulaye(onep)

03 janvier 2022
Source : http://www.lesahel.org/  

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...