Affaire de produits vendus à la Douane : L’ancien secrétaire général du SNAD est-il victime d’une machination ?

L’affaire défraie la chronique, depuis quelques jours, et fait couler beaucoup d’encre et de salive à Niamey. Elle est au centre de tous les sujets de causerie dans les salons feutrés. Autant dire qu’elle pousse les Nigériens à s’interroger sur ses contours et ses réelles motivations. Aujourd’hui, des langues se délient et parlent d’intelligence et de collusion contre l’ancien SG du SNAD. En tout cas, l’opinion parle, de plus en plus, d’une cabale dont les instigateurs seraient des douaniers et un ancien ministre. Ils semblent trouver l’occasion avec la bénédiction du marchand des produits pharmaceutiques de contrebande pour lui régler ses comptes. Du reste, pour beaucoup d’observateurs avertis, l’affaire serait un pain béni pour atteindre le dessein inavoué. Selon une source interne à la Douane natio- Affaire de produits vendus à la Douane L’ancien secrétaire général du SNAD nale, Bana Moussa aurait été, toujours, mal apprécié par certains de ses collègues pour sa rigueur dans le travail. Rigueur guidée par le souci constant de faire rentrer l’Etat dans ses droits. Toute chose dont certains de ses camarades abhorrent. Pour notre source, le Colonel Bana serait en train de payer les frais de son engagement pour la lutte contre la fraude douanière. Donc, avec la disparition des magasins des vingt sept (27) cartons de Kold Time appelé ‘’Bon Koga’’, l’alibi serait tout trouvé pour casser son élan. L’importateur des produits Kold Time, semble jouer le jeu.

Fabriqué en Inde et utilisé contre le rhume, le produit Kold Time est vendu par les pharmacies par terre. Selon un vendeur ambulant de ce produit que nous avons approché, le carton de Kold Time est vendu à cent mille (100. 000) FCA sur le marché. Ce qui signifierait que, le prix total des 27 cartons disparus s’élève à deux millions sept cent mille (2.700.000) FCFA. Que représentent deux millions de FCA pour un haut gradé et ancien syndicaliste engagé dans la lutte contre la fraude douanière ?

Et, selon une source policière, un chèque certifié de plus de 20 millions de FCFA aurait été présenté, comme caution, par un proche parent de Colonel Bana. Aujourd’hui, plus d’une semaine, il est en prison. Pendant que les présumés conspirateurs, semblent jubiler avec l’impression d’avoir atteint l’objectif recherché. Mais, ce qui étonne l’opinion, c’est le silence observé par l’administration douanière et le syndicat national des agents de douane (SNAD) par rapport à l’affaire. Un silence qui, aux yeux de beaucoup d’observateurs, ne pourrait pas s’expliquer. En plus, aux Nigériens de s’interroger si le marchand des produits aurait une licence d’importation. En tout état de cause, cette affaire dévoile la cabale qui serait engagée contre certains agents de douane jugés gênants pour la mise à sac des ressources publiques.

Nous y reviendrons !

A.S

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...