Dosso/Economie : Campagne nationale de sensibilisation et de vulgarisation sur la réforme de la facture certifiée

Après Maradi, Zinder, Tahoua, Diffa et Tillabéry, Dosso a accueilli le vendredi 24 décembre la mission de la campagne nationale de sensibilisation et de vulgarisation sur la réforme de la facture certifiée conduite par le directeur général des impôts, M. Mahamane Mal Ousmane. La cérémonie qui s’est déroulée à la chambre de commerce de Dosso a été présidée par le gouverneur de ladite région, M. Albachir Aboubacar en présence du 2ème Vice-président du Conseil régional, du maire de la commune urbaine de Dosso et de nombreux invités. 

Dans le discours qu’il a prononcé à cette circonstance, le directeur général des impôts a longuement défini les priorités du programme de la renaissance acte III du Président de la république Mohamed Bazoum. Le financement de ces priorités, a-t-il indiqué, exige la mobilisation des ressources financières conséquentes qui ne sauraient être réunies qu’à travers les contributions fiscales de tous les citoyens. A cela s’ajoute la déclaration de politique générale du Gouvernement déclinée en sept (7) grands axes d’orientation de l’action gouvernementale qui sont, sécurité et quiétude sociale, bonne gouvernance et consolidation des institutions républicaines ; développement du capital humain ; modernisation du monde rural ; développement des infrastructures économiques ; exploitation des potentialités économiques ; solidarité et inclusion socioéconomique des catégories en situation de vulnérabilité.

Parlant de la mobilisation des ressources internes, M. Mahamane Mal Ousmane a indiqué que la direction générale des impôts (DGI) s’est engagée dans un vaste chantier de réformes visant à promouvoir le civisme fiscal et la lutte contre la fraude et l’évasion fiscale. Dans cette perspective, la taxe sur la valeur ajoutée TVA est considérée comme le pilier sur lequel s’appuie la réforme de la facture certifiée. En effet, a notifié le directeur général des impôts, depuis son instauration au Niger en janvier 1986, la TVA n’a toujours pas répondu aux attentes des recettes qui lui sont assignées malgré sa position de principal impôt sur la consommation.

M. Mahamane Mal Ousmane s’est ensuite appesanti sur les objectifs poursuivis par la réforme de la facture certifiée. Il s’agit entre autres de sécuriser la TVA payée par les consommateurs, d’accompagner la bonne gouvernance des entreprises, d’assainir le jeu de la concurrence entre contribuables et d’améliorer les relations entre les contribuables et l’administration fiscale. Cette réforme de la facture certifiée comporte aussi des avantages pour les entreprises et les consommateurs.

Pour accompagner les contribuables dans cette réforme, a précisé M. Mahamane Mal Ousmane, la DGI continue d’animer quotidiennement des séances de sensibilisation et de formation sur le dispositif technique de la facture certifiée. Des supports de communications multiples sont également utilisés pour faire passer le message au plus grand nombre d’usagers. En somme a notifié le directeur général des impôts, la réforme n’est ni un nouvel impôt, ni une nouvelle pression fiscale.  La DGI a-t-il dit, a pris toutes les dispositions nécessaires pour accompagner les opérateurs économiques dans cette migration technologique mutuellement bénéfique. Ils doivent de ce fait demander à leurs fournisseurs de leur délivrer des factures certifiées dans les délais de mise en conformité pour réduire leurs risques fiscaux.

Procédant au lancement de cette campagne de sensibilisation, le gouverneur de la région de Dosso, M. Albachir Aboubacar a salué cette initiative de la DGI qui vise à partager avec tous les partenaires publics et privés les dispositifs techniques et juridiques mis en place dans le cadre de cette réforme afin que chaque opérateur économique accomplisse ses obligations fiscales conformément à la règlementation en vigueur.

Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso

28 décembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/ 

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...