Ouverture du Forum national sur la perspective transversale des dynamiques entrepreneuriales : Faire de la jeunesse une véritable force de proposition et d'action au service du développement économique et social du pays

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou a présidé hier au Centre des Conférences Mahatma Gandhi de Niamey, l’ouverture du Forum national sur la perspective transversale des dynamiques entrepreneuriales, organisé par l’ONG Jeunesse-Action et Leadership (JAL) en partenariat avec le Ministère de l’Industrie et de l’Entreprenariat  des Jeunes. Cette initiative des jeunes et pour les jeunes est un cadre d’échanges et de réflexions sur l’entreprenariat des jeunes, la problématique de l’emploi et de la participation de ces derniers aux actions de développement local.

Pour promouvoir l’emploi et l’auto-emploi des jeunes, le Gouvernement a créé, selon le Premier ministre, un Ministère en charge de l’Enseignement Professionnel et Technique avec un accent particulier sur la formation professionnelle et technique afin de donner aux jeunes les qualifications nécessaires pour embrasser un métier soit à travers un emploi salarié, l’auto emploi ou la création des Petites et Moyennes Entreprises (PME). C’est également dans cet esprit que le Ministère en charge de l’Entreprenariat des jeunes et les structures d’accompagnement au titre desquelles, le Fonds National d’Appui aux Petites et Moyennes Entreprises et Petites et Moyennes Industries (PMI), plus connu sous la dénomination de FONAP ont été créés. Les PME/PMI représentent en effet 90% des entreprises formelles et génèrent à peu près 60% des emplois formels et sont les plus souvent, créées par des jeunes qui ont de très faibles capacités de financement et d’accès au crédit bancaire en plus de faibles capacités managériales, a dit le Chef du Gouvernement. C’est pour pallier ces difficultés, a expliqué M. Ouhoumoudou Mahamadou,  que le Fonds National d’Appui a été créé autour des objectifs de contribuer à la transformation de l’économie nigérienne en soutenant la création des PME/PMI dans des secteurs porteurs, rechercher et mobiliser les ressources pour le financement direct et indirect de ces dernières, favoriser leur accès aux financements bancaires ou autres organismes de crédits à travers notamment les garanties, la bonification, le crédit–bail, le capital-risque, contribuer au renforcement de leurs capacités techniques et managériales.

En effet, a souligné le Premier ministre, ce mécanisme de financement intègre les très nombreuses start-ups, fruits de l'ingéniosité et de la créativité de nos jeunes, en favorisant leur développement pour diversifier les offres de services aux populations. Aussi, l'accompagnement technique leur permettra de consolider les acquis afin d'assurer la pérennité et le développement des entreprises qu'ils ont créées. Pour accompagner les projets en faveur des jeunes, le Gouvernement s'est aussi doté d'une Stratégie Nationale de Promotion de l'Entrepreneuriat des Jeunes du Niger 2020-2029, a-t-il fait savoir. Cette Stratégie, portée par le Ministère en charge de l'Entreprenariat des jeunes et qui constitue un cadre fédérateur des actions économiques en direction de la jeunesse, a pour vision de « Développer l'entrepreneuriat pour créer massivement de l'emploi aux jeunes afin de faire du Niger un pays émergent bâti sur une économie résiliente et moderne ». Le présent forum est donc une opportunité supplémentaire pour élargir la réflexion sur la place que les jeunes doivent tenir dans le développement de notre pays. Cette approche innovante mise en œuvre par l'ONG Jeunesse-Action-Leadership, revêt une grande importance car il s'agit d'une initiative des jeunes pour la promotion des jeunes soutenue par la contribution de compétences multisectorielles tant universitaires, de la société civile, du secteur privé que de l'administration publique aussi bien au niveau national qu'international, a-t-il apprécié. Le Premier ministre, Chef du Gouvernement,  M. Ouhoumoudou Mahamadou a en outre réitéré l’engagement du Gouvernement à examiner avec diligence les conclusions qui en seront issues.

Auparavant, le président de l’ONG Jeunesse-Action et Leadership, M. Tcherno Ali Diallo a indiqué que ce forum se veut un espace où seront discutés les voies et moyens pour faire de l’entreprenariat et de l’auto emploi, la réponse au défi de l’emploi des jeunes, au défi de l’émigration des jeunes et au défi de la sécurité dans le contexte actuel. Il a aussi souligné que donner une réponse idoine à la demande d’emplois, doit passer par l’industrialisation du Niger comme condition préalable à une transformation structurelle permettant d’entraîner le développement des autres secteurs de production.

 Quant au secrétaire général adjoint du Gouvernorat de Niamey, M. Rabiou Gimba, il a promis au nom des habitants de Niamey, de faire tout pour que les recommandations qui seront issues de ce forum puissent être appliquées afin de permettre à ladite région de s’inscrire dans une reprise économique résiliente et durable après la COVID-19.

 

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...