La petite sortie de Hama Amadou qui fait trembler les guristes

Alors qu’ils pensaient l’avoir définitivement anéanti avec les multiples épreuves qu’ils lui font subir depuis la rupture de son alliance avec eux en août 2013, les Guristes au pouvoir ont été désagréablement surpris de découvrir l’opposant Hama Amadou dans toute la combativité qu’on lui reconnaît. Invité au congrès d’investiture du candidat du parti Alliance des mouvements pour l’émergence du Niger (AMEN-AMIN), samedi dernier au Palais du 29 juillet, Hama Amadou a fait une intervention qui secoue visiblement la galaxie guriste. Dans cette intervention, qui n’a duré que quelques petites minutes, l’homme a parlé de la mauvaise gouvernance du régime en place, avant d’appeler les Nigériens à se battre pour empêcher que le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDSTARAYYA) ne leur impose leur futur Président de la République. Comme pour aux Nigériens qu’ils sont d’abord et avant tout maîtres de leur destin, Hama Amadou leur a dit que c’est quand ils vont se lever que Dieu les aidera dans leur combat. Il n’a pas fallu plus pour que les partisans du pouvoir s’emparent de la toile pour s’en prendre au principal opposant. Et au lieu d’user des arguments pour démentir les cas de mauvaise gestion imputés à leur régime, les partisans du pouvoir se sont seulement intéressé à la partie où Hama Amadou voulait expliquer aux Nigériens a besoin de leur aide pour les aider, autrement dit qu’ils doivent d’abord se lever pour que Dieu les aide à atteindre leur objectif. C’est ainsi que Hama Amadou qu’ils accusent l’homme d’avoir commis un blasphème, pensant ainsi manipuler les Nigériens dont tout le monde connaît l’attachement à la religion. Mais c’est que les Guristes continuent à prendre les Nigériens pour des abrutis. Sinon, comment des gens qui n’ont jamais levé le petit doit pour dénoncer les interdictions des prières collectives peuvent convaincre les Nigériens qu’ils sont si jaloux du respect des préceptes religieux ? Comment eux qui ne sont jamais émus des détournements massifs des fonds alloués à la défense et de toutes les conséquences en pertes en vies humaines liées à ces détournements, peuvent convaincre les Nigériens qu’ils ont un minimum de sincérité pour distinguer le bien du mal ? Les Nigériens sont suffisamment avertis pour comprendre que toute l’agitation des Guristes autour des propos de Hama Amadou est uniquement à leur peur que ces propos suscitent en eux. Alors qu’ils pensaient l’avoir totalement détruit et dégagé tous les obstacles pour leur maintien au pouvoir en 2021, les Guristes constatent, à leur corps défendant, que l’opposant Hama Amadou n’a rien perdu de sa combativité et va peser de tout son poids dans les futures élections. En appelant les Nigériens à se lever pour se battre, l’opposant a jeté un véritable pavé dans la mare des Guristes qui pensaient avoir tout bouclé. Ne scandaient- ils pas un moment qu’ «il n’ y a en face», comme pour dire que la victoire de leur candidat est acquise d’office ? Pour de nombreux analystes, même au cas où il sera empêché d’être candidat, Hama Amadou va jouer un rôle déterminant dans l’élection du futur PréPrésident de la République du Niger. Les tentatives de disloquer son parti se sont révélées vaines car tous les observateurs ont constaté que malgré toutes les épreuves que les Guristes lui ont fait subir, ses partisans restent débout à ses côtés et prêts à le suivre dans toute décision qu’il prendra. Si pour cette petite sortie de Hama Amadou du samedi dernier les Guristes semblent perdre le sommeil, les observateurs se demandent ce qu’il en sera le jour où l’opposant va appeler à des manifestations de rue.

Alio Hassane

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...