Front d'actions pour un Niger nouveau - FANN KAMA KANKA Un jeune loup dans l'arène politique

Bientôt en congrès statutaire et d'investiture de son candidat à l'élection présidentielle prochaine, le Front d'actions pour un Niger nouveau, FANNKAMA KANKA, qui veut dire " Sois maître de ton destin ", est un jeune loup, peut-on dire, qui s'aventure dans l'arène politique avec des armes convaincantes. Créé à l'initiative de jeunes Nigériens épris d'un Niger de paix et de prospérité, KAMA KANKA est un parti politique nationaliste qui a pour orientation majeure la défense de la souveraineté nationale et la répartition équitable des richesses. Sous ce chapiteau, il faut entendre une jalousie morbide à défendre l'unité nationale et la cohésion sociale, gages de sérénité et de mutualisation des efforts pour construire le Niger. Ce faisant, KAMA KANKA oeuvrera, de concert avec tout autre parti politique qui partage sa vision et ses idéaux, à rassembler les Nigériens autour d'un programme de développement intégré. Et comme toute formation politique crédible, FANN KAMA KANKA se battra, corps et âme, à faire la promotion de la démocratie, de l'Etat de droit et d'une justice crédible. Dans cette optique, il veillera à l'unité nationale par tous les moyens possibles, la sauvegarde de l'intégrité territoriale, la lutte contre l'impunité, la préservation de l'environnement, la promotion de la femme et de la jeunesse. Ce dernier aspect représente le fer de lance de ce jeune parti qui, à l'image de ceux qui l'animent, compte donner la primauté aux jeunes et aux femmes.

Le congrès, prévu pour se tenir au cours de cette première décade de septembre, a dû être reportée par les premiers responsables du parti, par solidarité avec les populations de l'arrondissement communal Niamey 5 en détresse face aux inondations. Très touché par la tragédie vécue par les sinistrés, le président du FANN KAMA KANKA, Ismaël Idé Oumarou, un opérateur économique de la diaspora, a mis les bouchées doubles pour manifester cette solidarité au nom de laquelle il a décidé du report du congrès. Il a, le mardi 8 septembre 2020, offert aux populations sinistrées une aide estimée à 3 700 000 FCFA et composée de six tonnes de riz, 12 sacs de 100 kilos de gari et 1000 moustiquaires.

Laboukoye

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...