Des doutes sérieux sur l’effectivité de l’audit du fichier électoral

Annoncé pour être fait par des experts de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), de l’Union africaine (Ua) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), l’audit du fichier électoral, selon des sources crédibles, n’a pas été vraisemblablement réalisé. Selon ces sources, ce qui s’est passé relève de l’arnaque comme l’ont dénoncé les fronts de l’opposition politique qui ont indiqué que des experts attendus ou annoncés, il n’y a eu que ceux de l’Oif qui soient arrivés à Niamey Aucune présence, donc, d’experts attitrés de la Cedeao et de l’Union africaine. Ces deux institutions mettent-elles en cause la crédibilité du processus électoral nigérien ? Rien n’est moins sûr. L’opposition, elle, n’en démord pas. Le refus opposé à ses deux experts pour accéder au fichier électronique est assez clair. Il y a manifestement anguille sous roche. Si le fichier électoral est ce que chantent les chantres du pouvoir, ils ne se donneraient pas tant de peine pour en décréter l’inaccessibilité aux experts de l’opposition et des partis non affiliés.

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...