Signature de contrat de coopération entre la République Fédérale d’Allemagne et le Niger : Développement des projets économiques au profit des jeunes pour combattre la migration

Le directeur général des Relations bilatérales au Ministère des Affaires Etrangères M. Tchiroma Boukar Ari Maï Tanimoune et le chef de la Division Afrique de l’Ouest au Ministère Fédéral allemand de la Coopération économique et du développement Dr Christoph Kohlmeyer ont procédé, hier au Ministère des Affaires étrangères, à la signature d’un contrat de coopération entre les deux pays. A travers ce contrat, l’Allemagne accorde une enveloppe de 115,5 millions d’euros sur une période de trois ans dans le cadre de coopération au développement en vue de financer des projets sur la sécurité alimentaire, la croissance démographique et la lutte contre l’immigration irrégulière dans notre pays. Cette signature intervient après deux jours d’intenses travaux entre les deux parties.

En procédant à la signature du contrat, le directeur général des Relations Bilatérales au Ministères des Affaires Etrangères du Niger a indiqué que, durant deux jours de travaux, ils ont passé en revue les différents projets de coopération avec la République Fédérale d’Allemagne. « Nous avons jeté les bases de la poursuite de cette coopération dans des programmes prioritaires et envisagé quelques projets susceptibles d’être continués, notamment sur la migration qui constitue un souci permanent pour les deux pays. Ceci a fait que la République Fédérale d’Allemagne a décidé d’augmenter des enveloppes pour soutenir les efforts de notre pays dans ces domaines », a expliqué M. Tchiroma Boukar Ari Maï Tanimoune avant de préciser que cette aide s’inscrit dans le cadre de l’engagement pris en 2016 par la Chancelière allemande, Angela Merkel lors de sa dernière visite à Niamey.

Il faut souligner que, le Niger avait deux champs de coopération traditionnelle à savoir l’appui au processus de décentralisation et à la sécurité alimentaire et l’agriculture. Ainsi dans ces nouveaux projets, les deux pays vont développer des approches communes sur des questions comme la croissance démographique et la migration. « Nous allons contribuer à trouver des solutions durables à tous ces problèmes, notamment celui de la migration qui constitue une tâche pour nos deux pays. Nous allons travailler pour convaincre les jeunes à abandonner la migration en leur donnant des opportunités afin de trouver des places dans la vie socioéconomique», a déclaré M. Docteur Christoph Kohlmeyer. Dans les années antérieures, rappelle-t-il, l’enveloppe du contrat de coopération était de 60 millions d’euros sur une période de trois ans. L’année dernière elle a été augmentée de 23 millions. Mais, « vue la nécessité de la coopération, nous avons convenus de rehausser le budget à la somme de 115 millions. Cette augmentation est due à la qualité du travail des deux équipes sur le terrain qui a fait que, nous avons gagné la confiance de nos autorités pour arriver à cet excellent résultat», a-t-il conclu.

Seini Seydou Zakaria (ONEP)

25 juin 2017
Source : http://lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...