Visite de travail du Président de la République du Ghana au Niger : Coopération bilatérale redynamisée

Nana Addo DankwaLe Président de la République du Ghana, SEM. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, a effectué, hier, une visite de travail de 24 h au Niger. En foulant le tarmac de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey le Président ghanéen a été accueilli chaleureusement par SEM. Issoufou Mahamadou au pied de l’avion présidentiel avant de recevoir les honneurs militaires, puis d’être salué par le Président de l’Assemblée Nationale, le Premier ministre, le Haut Représentant du Président de la République, les membres du gouvernement et les responsables de la hiérarchie des forces de défense et de sécurité.

Après l’accueil, le Chef de l’Etat et son illustre hôte se sont ensuite retrouvés pour un entretien en tête-en-tête dans le salon d’honneur de l’aéroport. Dans l’après-midi, les présidents Issoufou et Nana Addo se sont à nouveau retrouvés pour une rencontre en tête-à-tête et pour une réunion élargie aux délégations ghanéenne et nigérienne dans la salle du conseil des ministres. (Lire l’intégralité du discours introductif de la réunion de travail du Président de la République). A l’issue de cette réunion, un communiqué final a été rendu public. Le communiqué a été lu respectivement en anglais et en français par le ministre des affaires étrangères du Ghana et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, M Ibrahim Yacoubou. (Lire en page 3 l’intégralité du communiqué conjoint issu de la visite).

A la fin de la visite de travail effectuée par le président de la République du Ghana au Niger, les deux présidents ont conjointement animé une conférence de presse. L’adresse à la presse a essentiellement porté sur deux points : le processus de la monnaie unique des pays membres de la CEDEAO et la question sécuritaire dans la sous-région ouest africaine. Il faut rappeler que le Président Issoufou Mahamadou et son homologue ghanéen ont été chargés par leurs pairs de la CEDEAO de conduire le processus de la mise en place de la monnaie unique pour tous les quinze pays membres de la Communauté.

Dans le propos préliminaire à cette conférence de presse, le président de la République a indiqué que lui et son hôte ont eu à échanger sur les questions de sécurité dans le Sahel et au-delà dans toute la région ouest africaine, sur les relations bilatérales séculaires qui unissent le Niger et le Ghana et les sujets d’intérêt commun comme la question de la monnaie unique dont le pilotage leur été a confié, les questions de convergence et d’intégration, les échanges commerciaux au sein de la CEDEAO. Même si le Niger et le Ghana entretiennent de bonnes relations bilatérales, les deux chefs d’Etat ont senti la nécessité, de leur donner un coup d’accélérateur et c’est pourquoi ils ont décidé de réactiver, dès l’année 2018, la commission mixte de coopération Niger-Ghana qui a sombré dans la léthargie depuis plus de trente (30) ans, a déclaré le Président Issoufou Mahamadou. Elle se réunira en début d’année prochaine à Accra, la capitale ghanéenne pour, disait le Président Issoufou, permettre aux relations de progresser dans l’intérêt mutuel des deux peuples.

Le Président de la République a salué son frère et ami Nana Addo Akufo pour sa visite au Niger et pour l’accueil empreint de fraternité et de respect qui est réservé dans son pays le Ghana aux ressortissants nigériens. Il s’agit d’une communauté paisible vivant depuis la nuit des temps et en parfaite symbiose, totalement intégrée dans la vie socioéconomique et même politique de ce pays, s’en est réjoui le Président Nana Addo Akufo. « Monsieur le Président, merci beaucoup de l’hospitalité légendaire que vous offrez à nos compatriotes», a-t-il dit, de vive voix. A son tour, le président a souligné que les relations entre les peuples ghanéens et nigériens se sont établis depuis des décennies, des générations, s’enracinent aux temps immémoriaux d’avant les indépendances.

Comme l’a dit le Président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, la grande communauté nigérienne au Ghana, qui est le ciment de ces relations bilatérales que les ghanéens appellent génériquement « Zarma People », du fait que les Zarma étaient les premiers à s’y établir, est une communauté très progressive, active dans tous les secteurs de la vie de la nation ghanéenne. Le Président ghanéen a rappelé que lui et son frère, le Président Issoufou, sont chargés de développer la stratégie pour aller vers la monnaie unique de l’Afrique de l’Ouest, indiquant qu’il est absolument important pour le futur des communautés de cet espace d’avoir cette monnaie, pour dit-il « être au rendez-vous du développement et du succès ». Il a promis qu’ils travailleront pour traduire ce vœu commun en réalité.

Parlant de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme, le Président Nana Addo a reconnu les efforts déployés par le Niger qui est sur la ligne de front avant d’affirmer que tous les pays qu’ils soient concernés ou non doivent apporter leur contribution à cette importante lutte. Pour lui, le combat que le Niger mène contre les forces du mal n’est pas seulement pour le Niger, mais c’est pour toute la communauté ouest africaine avant d’ajouter que le Ghana à répondu favorablement à toute sollicitation dans ce sens. « Le Président Issoufou a déjà identifié certaines idées susceptibles d’être prises en compte au plan bilatéral et lui en a fait part », a-t-il souligné. En attendant la prochaine session de la commission mixte Niger-Ghana convenue pour l’année 2018, le Président ghanéen a promis que tout sera fait pour faire avancer les choses.

Zabeirou Moussa(onep)

 

Lire aussi : Communiqué conjoint visite d’amitié et de travail du Président de la République du Ghana au Niger : Développer une coopération sud-sud exemplaire axée sur la promotion des échanges

 

À l’invitation de SE. Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger, SE. Monsieur Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Président de la République du Ghana a effectué une visite d’amitié et de travail au Niger, le 30 mai 2017, accompagné d’une importante délégation. Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des excellentes relations d’amitié et de fraternité qui existent entre les deux pays.

Au cours de cette visite les deux Chefs d’Etat ont tenu une séance de travail et ont eu des entretiens en tête à tête au cours desquels ils ont abordé l’ensemble des questions bilatérales et multilatérales d’intérêt commun.

Concernant les relations bilatérales, les deux Chefs d’Etat ont réaffirmé leur volonté de renforcer les relations, en particulier dans le domaine du commerce, de l’enseignement supérieur, de la formation professionnelle et technique, des transports, du tourisme, de la santé, de la sécurité et de l’économie numérique. Les deux Chefs d’Etat ont souligné l’importance d’une visite des délégations de haut niveau entre les deux pays afin de consolider les relations bilatérales et de promouvoir la compréhension et l’amitié entre les peuples.

S’agissant du développement économique et social, les deux Chefs d’Etat ont souligné la nécessité de renforcer la coopération sud-sud pour promouvoir les échanges et assurer le développement durable de leurs pays. Soulignant le rôle primordial du secteur privé dans les échanges économiques et commerciaux, les deux parties ont invité les opérateurs privés des deux pays à saisir les opportunités de partenariat qu’offrent les deux marchés respectifs en vue d’accroitre le volume de leurs échanges.

Les deux Chefs d’Etat ont procédé à l’examen de la situation sociopolitique qui prévaut sur le continent en réaffirmant leur engagement à contribuer à la promotion de la paix, de la bonne gouvernance et au renforcement de la démocratie en Afrique.

Au sujet de la création de la monnaie unique de l’Afrique de l’Ouest, les deux Chefs d’Etat ont réaffirmé leur attachement à cet important projet.

En évoquant le contexte sécuritaire dans lequel se trouvent les pays du Sahel et de l’espace sahélo-saharien depuis le déclenchement de la crise libyenne, les deux Chefs d’Etat, après avoir analysé les causes et les conséquences de cette crise, ont remercié la communauté internationale pour les efforts consentis. Ils ont en outre exhorté l’Union Africaine et le Conseil de sécurité des Nations Unies pour que la paix et la sécurité prévalent en Afrique.

Concernant la question du terrorisme international, dont l’Afrique est devenue une cible, les deux Chefs d’Etat ont condamné vigoureusement les attaques dont sont objets les différents pays et se sont félicités de la mobilisation de la communauté internationale en vue de son éradication.

Les deux Chefs d’Etat conviennent de tenir au Ghana la 6ème session de la Commission mixte de coopération dans le courant du premier semestre 2018.

Au terme de sa visite, Son Excellence Monsieur Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Président de la République du Ghana, a exprimé ses remerciements à son frère et ami Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger, au peuple et au gouvernement nigérien pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité qui leur ont été réservés. Son Excellence Monsieur Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a invité Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou à effectuer une visite d’amitié et de travail au Ghana. Cette invitation a été acceptée avec plaisir et la date sera communiquée ultérieurement par voie diplomatique.

Fait à Niamey le 30 mai 2017»

31 mai 2017
Source : http://lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...