Pnds-Tarayya : Certains fonctionnaires commencent à s’inquiéter

Image d'illustration

Selon des sources concordantes, certains grands commerçants et hauts fonctionnaires de l’État militant au sein du parti rose commencent à s’inquiéter du sort qui sera réservé au Pnds-Tarayya, au soir du 21 février 2021. Le second tour de l’élection présidentielle est prévu à cette date entre Bazoum Mohamed du Pnds dont la candidature reste toujours contestée et le président Mahamane Ousmane du RDR Tchanji qui prône le changement et l’alternance politique à la tête de l’État. Ces mêmes sources indiquent qu’au niveau de certains ministères, les directions des ressources financières et matérielles (DRFM), on commence déjà à appeler certains responsables et magasiniers pour faire l’inventaire des biens. Selon ces sources, il y a d’ores et déjà beaucoup d’électricité dans l’air.
C’est maintenant qu’ils se rendent compte que la chose publique a été mal gérée au cours de ces dix dernières années, qu’il y a eu trop de gabegie, de passe-droits. Toujours selon ces sources, à l’heure actuelle, certains commerçants et fonctionnaires ne savent pas où mettre la tête, chacun cherchant à sauver sa tête.
En ce qui concerne les hommes d’affaires, il semblerait qu’ils cherchent à délocaliser leurs biens afin de les mettre à l’abri d’une éventuelle reddition de compte. Ils ne savent pas à quel saint se vouer, surtout pour ceux qui ont été épinglés dans divers dossiers de malversations financières et autres fraudes, notamment celui du ministère de la Défense dont la nature pourrait donner lieu à des poursuites judiciaires pour haute trahison en temps de guerre.

A.Y

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...