FRAUDE : «Faux et usage de faux» au Journal Officiel de la République du Niger

Journal officel Republique NigerLe 26 Mai 2017 le Président de la République Issoufou Mahamadou signait un décret (Décret N°2017-459/PRN/MAE/C/IA/NE) portant publication au Journal Officiel de la République du Niger de l’Accord de Crédit n°5954-NE d’un montant de treize millions sept cent mille DTS (13.700.000 DTS) relatif au financement de la première phase du Projet d’Appui à la Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAA0) signé le 13 Mars 2017 à Niamey (République du Niger) entre la République du Niger et l’Association Internationale pour le Développement (IDA).

Seulement voilà, l’Accord publié au J.O n’est pas le document authentique tel qu’il a été paraphé entre l’État du Niger et l’IDA. Selon une source digne de foi, l’accord de financement ratifié par l’Assemblée Nationale a été trituré en catimini et publié au Journal Officiel.

Primo, on peut constater que l’entête du document publié au Journal Officiel du Niger est carrément celle de l’Accord signé entre « la République du Bénin et l’Association IDA » mais greffé à celui que le Niger a approuvé avec la même institution financière multilatérale. Voir les facs simulés.

Secundo, des acronymes comme « MALF, INRAB et UGP » n’existent pas au point A-3) de l’annexe 2 intitulée «Exécution du Projet» dudit Accord dans l’accord de crédit 5954-NE. Voir facs simulés.

Après vérification auprès d’une source autorisée au Bénin, MALF (Ministry of Agricultural, Livestockrearing and Fisheires) signifie Ministère de l’Agriculture de l’élevage et de la Pêche. Au Niger on parle plutôt du Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage (MAG/ EL). Mieux, au Niger on ne parle pas de l’INRAB, un institut de recherche agronomique du Bénin qui a son équivalent au Niger, en l’occurrence l’INRAN.

Aussi dans ledit Accord 5954-NE, signé en bonne et due forme entre la République du Niger et l’Association Internationale pour le Développement (IDA), la structure chargée de gérer le projet PPAAO, est dénommée comme suit : Unité Nationale de Coordination (UCP). Au Bénin cette structure s’appelle Unité de Gestion de Projet (UGP).

En termes clairs, ce jonglage n’est ni plus ni moins qu’un cas de «faux et usage de faux» publié au journal Officiel de la République. Alors questions :

1) Qui est à l’origine de cette manœuvre et à Quelle fin ?

2) Pourquoi ces détails importants ont échappé à la vigilance des services de la Présidence de la République ?

3) Qui a intérêt dans cette manipulation d’un Accord signé entre le Niger l’IDA ?

Des investigations poussées permettront certainement de cerner les contours de cette manœuvre ourdie autour de ce projet PPAA0 et surtout pour démasquer les vrais auteurs et leurs intentions.

Affaire à suivre !

07 juin 2017
Source : Le Canard En Furie   

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...