Affaire Ibou Karadjé : Le Président Bazoum sous la pression des partenaires financiers

Selon une source crédible, les partenaires financiers du Niger, très choqué par le fond de l’affaire Ibou Karadjé et l’identité probable des premiers responsables, ont exigé que justice soit faite pour l’Etat qui a tout de même été spolié de huit milliards de francs CFA. Ils conditionneraient le décaissement d’un montant de 39 millions d’euros, soit près de 30 milliards de francs CFA, prévu en fin octobre 2021, à une fin judiciaire des auteurs de ce scandale de corruption à grande échelle. Selon notre source, les partenaires auraient mené leurs propres investigations et auraient une idée précise de tous ceux qui sont impliqués dans l’affaire. Un coup dur pour le Président Bazoum, contraint de recourir à des emprunts obligataires sur le marché financier régional pour faire face à une situation de trésorerie particulièrement tendue.

Laboukoye

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...