Actualité des partis politiques : Défection des militants AMEN AMIN à la commune II de Niamey

Amen_Amin_Omar_T.jpgL'actualité des partis politiques très terne depuis le début du mois de ramadan a enregistré, le week-end dernier, un événement : la défection des plusieurs militants de l'Alliance des Mouvements pour l'Emergence du Niger (AMEN-AMIN). Pour autant, les partants se disent solidaires du Président du Parti. " Tout va pour le mal dans le meilleur " de la " famille " AMEN-AMIN de la région de Niamey, du moins au niveau de la coordination communale du 2ème arrondissement de la capitale. Dans une déclaration rendue publique le dimanche 18 juin dernier, plusieurs militants de ladite coordination ont annoncé leur départ du parti du Ministre d'Etat, Omar Hamidou Tchiana dit Ladan Tchiana. A leur tête, quelques responsables locaux parmi lesquels les sieurs Moustapha Amadou dit Lekou et Bonzougou en charge respectivement des zones Boukoki et Koiratégui. Comme raisons de leur départ, ils ont pointé d'un doigt accusateur certains de leurs supérieurs au niveau de la structure régionale. S'ils disent avoir tourné le dos au parti AMEN-AMIN, par contre, dans leurs caricatures, ils ont épargné le premier responsable régional du parti. ainsi que le Président national Ladan Tchiana pour lesquels ils ont exprimé leur solidarité. Pour l'heure, ils se sont gardés d'un quelconque point de chute politique.

Ce n'est pas la première fois que le parti AMENAMIN traverse de soubresauts à l'interne au niveau de la région de Niamey. A la veille des élections générales de 2016, une déclaration similaire avait failli entamer la cohésion de la " famille " AMEN-AMIN de la capitale. Né d'une scission du Mouvement Démocratique Nigérien pour une Fédération Africaine (MODEN/FA Lumana/Africa) de Hama Amadou, le parti de Ladan Tchiana a également enregistré ces derniers temps de nouvelles adhésions et non des moindres dans les régions de Dosso, Maradi mais également au niveau de la Communauté Urbaine de Niamey. Il contrôle administrativement la capitale du Niger à travers la personne de Assane Seydou qui trône actuellement à l'Hôtel de ville. Parti membre de la Majorité présidentielle et de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN), AMEN-AMIN compte parmi les alliés les plus sûrs du principal parti au pouvoir, le Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya).

O.M

21 juin 2017 
Source: La Nation

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...