Célébration du 25ème anniversaire du Parti Nigérien pour l’Autogestion (PNA Al Oumma) : La formation politique appelle à la consolidation de la bonne gouvernance au Niger

Le Parti Nigérien pour l’Autogestion (PNA Al Oumma) a commémoré, le dimanche 6 février dernier, le 25ème anniversaire de sa création. A cette occasion, une manifestation a été organisée au siège du parti à Niamey. La cérémonie a enregistré la présence des représentants de plusieurs partis politiques du Niger. C’était une occasion pour les militantes et militants du parti d’affirmer la sagesse politique du parti mais aussi de réaffirmer leurs convictions et ambitions pour le Niger. Le parti a adressé un message de paix aux gouvernants et aux gouvernés pour que s’installe et se consolide la bonne gouvernance, à travers notamment, la lutte contre la corruption et la concussion, le respect des biens publics, la bonne gestion et une justice équitable au Niger.

Dans son allocution, le président du parti, M. Sanoussi Tambari Jackou a rappelé que leur formation politique est créée le 2 février 1997. Le parti commémore ainsi ce 25ème anniversaire dans la plus grande simplicité, comme le recommandent les circonstances dans lesquelles vivent les populations du Niger, celles de tout le continent africain et du monde entier. Un contexte caractérisé par différentes crises auxquelles font face les populations de toute la planète : la crise sanitaire imposée par la pandémie de COVID-19 et la crise alimentaire survenue à la suite de l'insuffisance de la pluviométrie de la saison pluvieuse passée, la crise sécuritaire qu’imposent des bandits sans foi ni loi, des terroristes invétérés et ceux qui se réclament de l'Islam djihadiste. «Par rapport à tous ces maux, nous prions Dieu, pour qu'il éloigne de nous, toutes ces terribles calamités. Nous profitons de ce moment pour implorer Dieu afin qu'il réserve son Paradis éternel à tous ceux qui sont morts sur les champs de bataille et même ailleurs», a déclaré le président du PNA Al Oumma.

Le parti PNA- Al Oumma d’après son président, estime, que le renforcement de l'unité et de la solidarité nationale, peuvent contribuer à combattre ces calamités auxquelles le pays est soumis. C'est dans ce cadre a-t-il déclaré qu’avec une société politique et civile apaisée et une bonne gouvernance, le peuple, connaitra la fin de toutes les souffrances ambiantes du moment. Ainsi, à propos de la bonne gouvernance, «il est de notoriété publique que le Président de la République, SE. Mohamed Bazoum est en train de déployer des multiples efforts pour l'atteinte du mieux vivre au Niger. Dix mois après son investiture à la tête du pays, beaucoup de Nigériens, de la majorité comme de l'opposition, apprécient bien sa gestion. Dans les villes comme dans les campagnes, aujourd'hui, les efforts déployés par le Président Bazoum, sont perceptibles et visibles par tous», a affirmé le président du PNA Al Oumma.

M. Sanoussi Tambari Jackou devait, au nom de son parti, saluer le courage et l’humanisme du président Bazoum et le félicite pour tous les actes de bienveillance qu'il pose dans ce pays. Il a en outre rendu un hommage au président sortant M. Issoufou Mahamadou, qui a permis la réalisation de la toute première alternance démocratique au Niger. Le parti PNA Al Oumma a aussi manifesté sa gratitude à tout le personnel de la santé, avec à sa tête le ministre de la Santé, qui œuvre inlassablement pour préserver le Niger et les Nigériens de la pandémie de la COVID-19, de l'épidémie du paludisme et des endémies diverses. «Nous félicitons également les éléments des forces de défense et de sécurité qui consacrent leurs vies pour garantir la paix et la sécurité sur toute l'étendue du territoire national du Niger. Notre quête de paix et de sécurité, de bonne santé et de mieux vivre, sera encore renforcée, si nous instaurons dans notre pays, une ambiance de fraternité, de concorde, de paix, d'entraide et de solidarité», a estimé le président du PNA Al Oumma.

Pour M. Sanoussi Tambari Jackou, les hommes politiques en tant que leaders d'opinions endossent une très grande part de responsabilité dans l'instauration d'un climat de paix et d'entente cordiale. La recherche du pouvoir politique et la quête des biens matériels, ne doivent en aucun cas, leurs faire perdre de vue l'essentiel, c'est-à-dire l'instauration d'un climat apaisé, conformément à la devise de notre pays : Fraternité-Travail Progrès. Il a enfin appelé toutes les couches sociales à l’installation de la bonne gouvernance et à sa consolidation et propose la création d'autres départements à travers la transformation de certaines communes, ainsi que la création de nouveaux tribunaux et le recrutement de nouveaux juges pour rapprocher davantage les populations de la justice.

Auparavant, la vice-présidente du parti a salué les importants progrès réalisés par les femmes et la place qu’elles occupent non seulement au sein du parti mais aussi au sein de la classe politique et dans la gestion du pays. Mais elle a déploré le non-respect des textes du pays au sujet du quota accordé aux femmes aux postes nominatifs qui est très loin de la réalité. Elle a appelé le Président de la République à revoir cette situation de disparité afin de mettre la femme nigérienne dans ses droits.

Seini Seydou Zakaria(Onep)

07 février 2022
Source : https://www.lesahel.org/ 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...