5ème réunion du comité de pilotage du projet pôles ruraux : Examen et validation des propositions du PTBA 2022

Le projet d’appui au développement d’activités rurales et au financement des filières agricoles (Pôles Ruraux) a tenu, hier matin à l’hôtel terminus, la 5ème réunion de son comité de pilotage. Cette rencontre intervient à l’entame de la cinquième année de mise en œuvre du projet Pôles ruraux dans les régions de Tahoua et d’Agadez. Elle a pour objectif de présenter le bilan des réalisations du PTBA 2021, d’examiner et valider les propositions du PTBA 2022 et enfin de formuler des recommandations. Les participants auront donc à se prononcer sur les différentes activités retenues au regard des attentes des populations bénéficiaires affectées par les résultats peu satisfaisants de la campagne agricole pluviale 2021 d’une part et de l’objectif global d’autre part.

Pour rappel, les actions initiées dans le cadre de ce projet s’inscrivent dans un processus de développement territorial, en appui aux filières afin de participer au développement économique durable des régions d’Agadez et de Tahoua.

Dans le mot d’ouverture qu’il a prononcé, le président du comité de pilotage, M Garba Yahaya, par ailleurs Secrétaire général du Ministère de l’Agriculture, a rappelé que le projet Pôles ruraux a démarré ses activités au début de l’année 2018 et a connu plusieurs contraintes internes et externes qui ont fortement impacté le bon déroulement des activités. Les mesures correctives prises par les différentes parties prenantes, a souligné M. Garba Yahaya, ont permis de «mettre le projet sur les rails» et d’enregistrer d’importants résultats».

Cependant, a-t- il poursuivi, la date limite de mise en œuvre prévue en Août 2021 ne permettait pas d’honorer les engagements en cours, de poursuivre la réalisation des infrastructures et des aménagements programmés, l’accompagnement des acteurs pour une appropriation des investissements de la gestion et de l’entretien des ouvrages afin d’atteindre les objectifs fixés. En outre a dit le président du comité de pilotage, la dynamique positive en cours, la nécessité d’atteindre les objectifs du projet et ne pas perdre tous les bénéfices des investissements réalisés ont plaidé pour une prolongation de la durée de mise en œuvre du projet de dix-huit (18) mois à travers la signature des avenants aux conventions passées.

Pour le président du comité de pilotage, le projet Pôles ruraux reste un outil majeur d’intervention mis en place en réponse aux multiples sollicitations des producteurs ruraux des régions d’Agadez et de Tahoua. Et cela aux fins d’améliorer durablement les conditions de production et de valorisation économique des produits agricoles dans ces deux régions. D’où son alignement avec les axes stratégiques du programme de renaissance acte 3 de S.E. Mohamed Bazoum, Président de la république du Niger.

Ainsi, dans sa logique d’intervention, le projet pôles ruraux met au centre de l’activité agricole, l’acteur principal qui est le producteur à la base, en lui assurant le soutien indispensable par la mobilisation des différents intervenants à savoir : les collectivités territoriales, les chambres d’agriculture, les institutions financières, les services techniques déconcentrés de l’Etat et les prestataires des services. Aussi, en ambitionnant d’accompagner la mise en œuvre des actions pour la modernisation et l’intensification de l’agriculture, la création d’emplois ruraux, le renforcement de la résilience des populations, le projet Pôles ruraux apporte une importante contribution à l’atteinte des objectifs de l’initiative 3N.

Une fois validé a-t-il conclu, «le PTBA 2022 nous engage tous, tout autant que l’unité de gestion du projet (UGP). Il nous revient donc de jouer le rôle qui est le nôtre en examinant avec minutie les propositions qui s’y sont présentées».

Rahila Tagou (Onep)

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...