A qui le Mont Bagazame a été vendu ?

 Faisant face aux députés pour une interpellation par rapport au sort réservé au Mont Bagazame, invisible depuis de longs mois, le ministre de la Défense à l’époque des faits , Kalla Moutari, a dû lâcher le morceau, disant en substance qu’ils ont décidé de vendre l’avion au lieu de le laisser devenir un nid de chauves- souris. Sans cette interpellation, fondée sur des informations précises et des questions gênantes, le gouvernement aurait sans doute continué à faire l’omerta sur l’affaire. Mais, si Kalla Moutari a consenti de dire qu’ils l’ont vendu, il n’a pas révélé le montant de la vente, ni l’identité de l’acquéreur. Par contre, il a laissé paraître une nervosité inexplicable, accusant des officiers de l’armée d’être derrière la fuite des informations. Kalla Moutari était en fait resté fidèle aux moeurs du régime lorsqu’il s’agit d’affaires portant sur l’argent. Les Nigériens vont donc toujours rester sur leur faim, ignorant tout de la procédure de vente.

La procédure de déclassification des biens privés de l’Etat avant toute cession a-t-elle été respectée ? En tout état de cause, la destination du produit de la vente est aussi obscure que la procédure au bout de laquelle le Mont Bagazame a été vendu. Aucun collectif budgétaire n’ayant été voté pour intégrer les recettes éventuelles tirées de cette transaction qui n’a pas fini de révéler tous ses contours et secrets. Acheté sous le régime Kountché, le Mont Baguazame constituait une fierté pour les Nigériens. Ce joyau a été vendu par le régime prédateur d’Issoufou Mahamadou sans en rendre compte au peuple nigérien sur la destination des recettes issues de la vente. Ce qui pourrait conduire l’ancien président devant la Haute Cour de Justice.

AS

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...