Point de presse du Procureur de la République sur un détournement de deniers publics à la CNTPS de Tahoua : Près de 4,4 milliards de CFA compromis dans la gestion de la CNTPS, selon Chaibou Moussa

Le Procureur de la République, près le Tribunal des Grandes Instances Hors Classe (TGI/HC)  de Niamey, M. Chaibou Moussa a animé, le vendredi 11 février 2022, un point de presse relatif à l’affaire de la Compagnie Nationale de Transport des Produits Stratégiques (CNTPS) de Tahoua. D’après le Procureur qui cite une enquête administrative ordonnée, le 12 octobre 2021, par le Président de la République, S.E Mohamed Bazoum, une importante somme, s’élevant à 4.380.241.548 FCFA, aurait été détournée au sein de ladite société.

M. Moussa a indiqué que cette rencontre avec les hommes de médias, vise à communiquer ‘‘pour porter à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale ce qui se passe réellement en ce qui concerne la procédure qui est en cours de traitement au niveau du pôle économique et financier. Il s’agit du dossier relatif à l’affaire de la Compagnie Nationale de Transport

de Produits Stratégiques (CNTPS), qui siège légalement à Tahoua’’. «C’est une enquête administrative ordonnée par le Président de la République Mohamed Bazoum. L’inspection de l’Etat a transmis un rapport au Ministre de la Justice, Garde des sceaux, et ce même rapport nous a été transmis pour essayer de cerner le contour de l’affaire de ladite société», a-t-il déclaré.

Le Porcureur a ajouté que ‘‘cette enquête, a été diligentée par la Direction de la Police Judiciaire, et a permis de découvrir que la somme de 4.380.241.548 FCFA, a été compromise dans la gestion de cette société’’. «Cette enquête de la PJ a permis de rassembler des indices graves et concordants contre 5 (cinq) personnes qui ont été déférées, hier soir, au Parquet du pôle économique et  qui sont poursuivies pour fait de détournement de deniers publics, pour complicité de détournement, de faux et usage de faux, d’enrichissement illicite, et inculpées et placées en détention préventive», a précisé M. Chaibou Moussa.

Par ailleurs, répondant aux questions des journalistes, le Procureur a évoqué l’affaire de la disparition d’une importante quantité d’or (d’une valeur de plus de 3 milliards FCFA), au niveau de l’escale du ‘‘Puits de l’Espoir’’, sur la route reliant Dirkou à Agadez, suite à ce qu’on attribue à une attaque d’hommes armés, mais aussi par rapport aux heurts survenus, le 27 novembre 2021, à Téra, lors du passage du convoi militaire français, qui ont fait trois morts et dix-huit blessés. Sur ces deux affaires, Chaibou Moussa a rassuré que les investigations suivent leur cours et qu’au moment opportun les résultats seront portés à la connaissance de l'opinion.

Mahamadou Diallo(onep)

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...