Interpellation de Cheik Nouhou : Nécessité d’abandonner les charges (vidéo)

Cheik Nouhou est un grand érudit attaché aux valeurs islamiques. Il est surtout connu à Dosso pour son franc-parler et ses prêches qui exhortent la culture de la vérité et des valeurs islamiques. Des morales enseignées par le Prophète Mohamed (Paix et Salut sur lui). Pour dire que, les prêches de Cheik Nouhou sont écoutés par les Nigériens épris de justice et attachés à la sincérité et à la droiture. C’est pourquoi, dans beaucoup de cas, ses prêches sont perçus par les tenants du pouvoir de Niamey et leurs thuriféraires comme étant des critiques contre leur régime. Ce qui lui vaut, depuis quelques temps, hargne et conspiration contre sa personne. Pour rappel, en 2019, Cheik Nouhou a été victime d’une attaque à main armée à son domicile. Une attaque dans laquelle un des ses fils a trouvé la mort. Suite à cette attaque, une enquête a été ouverte. Enquête qui avait attribué l’attaque à un groupe de voleurs qui perpétraient leurs forfaitures entre le Nigeria et le Niger. Aujourd’hui, l’interpellation de Cheik Nouhou pour ses paroles maraboutiques semble lever un coin de voile sur l’attaque de son domicile. En tout cas, c’est l’opinion qui est répandue à Dosso et dans les milieux des analystes politiques. En tout état de cause, l’interpellation d’un marabout pour ses paroles est un grand recul pour la démocratie et l’Etat de droit. C’est un acte qui heurte les valeurs de justice et la culture de la vérité. Du reste, le Prophète Mohamed, (Paix et Salut sur lui), n’a-t-il pas enseigné aux croyants de dire la vérité même si elle est amère ?

La vérité, elle est crue et amère. Elle reste aussi immuable. Il est aussi évident que c’est l’étincelle qui provoque l’incendie. Aux autorités donc d’abandonner les charges contre les deux marabouts. Elles doivent, surtout, abandonner la fanfaronnade politique pour s’atteler à la reconstruction de la cohésion sociale. Une cohésion fortement ébréchée par le régime d’Issoufou Mahamadou. L’homme qui est à l’origine de toutes les frustrations au Niger.

Le Niger étant devenu un pays très fragile, il est donc d’une utilité absolue pour les autorités actuelles de ne pas se lancer dans les sillages de « Charlie ».

Ecouter la pêche qui a value à Cheik Nouhou une interpellation.(Zerma)

Alpha

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...