A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit deux hauts fonctionnaires des Etats Unis d’Amérique

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Mohamed Bazoum, s’est entretenu, hier en début de matinée, avec deux hauts fonctionnaires des Etats Unis d’Amérique. Il s’agit du Secrétaire Adjoint du Bureau des Affaires Africaines, M. Michael C. Gonzales, et de la Secrétaire Adjointe à la Défense pour les Affaires Africaines, Mme Chidi Blyden. La rencontre s’est déroulée en présence  de la Chargée d’Affaires de l’Ambassade des USA  au Niger, Mme. Susan N’Garnim.

A l’issue de l’entretien avec le Chef de l’Etat, la Chargée d’Affaires de l’Ambassade des USA  au Niger, Mme Susan N’Garnim,  a déclaré qu’ils ont discuté des sujets d’intérêt commun dans le cadre de l’Approche 4D de l’Ambassade des États-Unis au Niger : Diplomatie, Développement, Démocratie et Défense. 

«Cette visite, qui portait sur des questions clés de notre partenariat en matière de sécurité et prospérité, s’inscrit dans une série d’engagements diplomatiques avec le Niger, démontrant l’importance que le gouvernement américain accorde à cette relation», a  dit Mme Susan N’Garnim. Elle a aussi rappelé que les États-Unis et le Niger ont une relation longue et durable tout en assurant que les Etats-Unis poursuivront leur collaboration pour la prospérité et la sécurité du Niger.

Pour sa part, M. Michael C. Gonzales a indiqué qu’ils ont passé en revue des questions relatives à la sécurité, la démocratie, et la stabilité dans la sous-région. “Cela fait suite à la rencontre virtuelle  entre le Président Bazoum et le Secrétaire d’Etat américain Antony Blinken en décembre dernier lors de sa visite à New York”, a-t-il précisé.

M. Michael C. Gonzales a ajouté que les échanges ont porté sur la situation actuelle au Sahel et sur les transitions militaires au Mali, en Guinée et au Burkina Faso. « Nous apprécions la posture du Président Bazoum sur la question sécuritaire et sa vision sur l’éducation, le développement économique et le renforcement des capacités des populations », a conclu M. Michael C. Gonzales.

 Par Oumar Issoufou(onep)

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...