Le Chef de l’Etat préside une réunion sur la thématique de la mendicité : Des dispositions nécessaires prises pour démanteler les réseaux criminels et endiguer le fléau

Le ministre de l’Élevage, Porte-Parole du gouvernement, M. Tidjani Idrissa Abdoulkadri, a animé, hier en fin d’après midi à Niamey, un point de presse relatif à la présence des ressortissants nigériens s’adonnant à la mendicité dans les rues de Dakar, la capitale sénégalaise. Ce point de presse du Porte-parole du gouvernement fait suite à une réunion tenue plus tôt dans la matinée au Palais de la Présidence de la République au cours de laquelle, le gouvernement, sur instruction du Chef de l’Etat, a pris un certain nombre de mesures pour faire face à cette situation.

Lire ci-dessous  l’intégralité du communiqué rendu public par le gouvernement, à l’issue de la réunion

 Le ministre de l’Élevage, Porte-Parole du gouvernement, M. Tidjani Idrissa Abdoulkadri, a animé, hier en fin d’après midi à Niamey, un point de presse relatif à la présence des ressortissants nigériens s’adonnant à la mendicité dans les rues de Dakar, la capitale sénégalaise. Ce point de presse du Porte-parole du gouvernement fait suite à une réunion tenue plus tôt dans la matinée au Palais de la Présidence de la République au cours de laquelle, le gouvernement, sur instruction du Chef de l’Etat, a pris un certain nombre de mesures pour faire face à cette situation.

L’intégralité du communiqué rendu public par le gouvernement. 

«Le gouvernement de la République du Niger a appris avec stupéfaction la présence dans les rues de Dakar au Sénégal de plusieurs centaines de ressortissants Nigériens s'adonnant à la mendicité. La présence de ces personnes dans des contrées aussi lointaines n'a aucun rapport avec la situation d'insécurité liée au terrorisme ou au déficit alimentaire. Il s'agit d'un trafic illicite de migrants et de la traite de personnes organisées par des groupes criminels en direction de certains pays voisins et même au-delà. 

Le gouvernement déplore cette pratique qui jure avec nos valeurs sociales, religieuses et interdite par les lois et règlements de la République. C'est pourquoi des instructions ont été données aux services compétents en vue d'évaluer la situation sur place en rapport avec les Autorités Sénégalaises et de prendre les mesures appropriées. Le gouvernement remercie les Autorités de la République sœur du Sénégal pour leur bonne collaboration et les dispositions prises en vue du regroupement de ces personnes dans des sites sécurisés en attendant leur prise en charge de façon conséquente.

Au-delà des mesures immédiates prises, des instructions fermes ont été données par les plus Hautes Autorités à tous les démembrements de l'Etat concernés en vue de prendre toutes les dispositions nécessaires et utiles pour démanteler ces réseaux criminels et endiguer ce fléau».

ONEP

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...