Installation du comité de suivi de mise en œuvre de Plan de soutien 2022 : Pour un suivi permanent et régulier de la situation

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou, a présidé hier à son Cabinet, l’installation officielle du comité de suivi du Plan de soutien 2022. Cette installation intervient dans un contexte national caractérisé par une campagne agricole déficitaire dans un climat d’insécurité avec des attaques terroristes auxquelles s’ajoutent des conflits dans certains pays producteurs de céréales qui ont des conséquences tant en ce qui concerne les céréales que le transport.

En installant ce comité, le Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou a souligné l’extrême nécessité de créer ce comité de haut niveau afin de faire un suivi permanent et régulier de la situation qui se profile à l’horizon qui parait inquiétante. C’est ainsi qu’il a réitéré l’engagement du Gouvernement du Niger à travailler main dans la main avec les partenaires afin d’éviter toute surprise et de s’assurer que le soutien à la population parviendra effectivement à celle-ci.

Selon le Chef du gouvernement, ce soutien se fera sous quatre formes. Il a dit que la première forme, c’est la vente à prix modéré des céréales, une pratique qui se fait chaque année par le gouvernement. « Cette  année, nous avons l’ambition de procéder avec un volume important d’au moins 80 000T », a déclaré le Premier ministre. Puis suivra le deuxième aspect, à savoir la distribution gratuite ciblée. A ce sujet, le Premier ministre a dit que le gouvernement a pris des dispositions pour injecter au moins 40 000T. Ensuite,  le troisième aspect, c’est cash transfert à travers les filets sociaux. Là également, le Chef du gouvernement a noté que plus d’un million de personnes sont ciblées. A cela s’ajoute le soutien aux femmes allaitantes et aux enfants malnutris.

S’agissant du bétail, le président du Comité a dit que le gouvernement a prévu à ce niveau la distribution d’aliment bétail comme complément alimentaire aux animaux. « Une importante quantité nécessaire doit être commandée », a dit le Premier ministre. Par ailleurs, le Chef du gouvernement a aussi assuré que le gouvernement compte aller au-delà de ces prévisions avec le soutien et la collaboration de ses partenaires.

Le Premier ministre s’est montré aussi très sensible aux recommandations et audits des opérations passées. C’est ainsi qu’il a exprimé l’engagement du gouvernement d’améliorer davantage la transparence de ces opérations en collaboration avec les partenaires afin que tous les acteurs impliqués soient satisfaits du processus engagé par le gouvernement.

Les partenaires présents à cette réunion ont assuré leur ferme engagement à soutenir le gouvernement à travers leur contribution et de concourir au bon déroulement de ce processus.

Par Mamane  Abdoulaye(onep)

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...