A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit plusieurs personnalités

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Mohamed Bazoum a accordé hier dans la soirée, une série d’audiences. Le Chef de l’Etat s’est d’abord entretenu avec le Secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente, M. Marcel Tamon Tanah. A sa sortie d’audience, le Secrétaire exécutif a indiqué qu’ils ont fait avec le Chef de l’Etat, le tour d’horizon de la situation du Conseil de l’Entente. «Nous avons convenu qu’il fallait redynamiser cette institution, faire en sorte que ses missions soient mieux perçues et plus pertinentes vis-à-vis des autres organisations de l’espace Ouest-Africain  notamment la CEDEAO et l’UEMOA», a confié M. Marcel Tamon Tanah qui dit avoir fait part au Président de la République du souhait du Conseil de l’Entente d’accompagner le Niger par rapport aux problèmes humanitaires engendrés par les attaques terroristes, la situation humanitaire inquiétante et l’insécurité alimentaire qui touche plus de trois millions des Nigériens. Et le Chef de l’Etat a accepté d’accompagner cette initiative du Conseil de l’Entente visant à approcher les institutions internationales telles que le CICR, l’OIM, le PAM pour que leurs appuis auprès du Niger soient renforcés. «Nous avons également insisté auprès du Président Mohamed Bazoum sur la nécessité d’une concertation permanente, politique entre les Chefs d’Etat de l’espace CEDEAO et UEMOA, ce qui renforcera l’institution», a-t-il fait savoir. M. Marcel Tamon Tanah a aussi souligné que leurs échanges ont porté sur le projet d’un Mall qui sera construit au Niger par le Conseil de l’Entente et le Président Mohamed Bazoum a promis d’appuyer le Conseil dans cette démarche.

Le Président de la République a ensuite reçu l’Assistant de l’Administrateur du bureau de l’USAID pour la Résilience et la Sécurité Alimentaire, Dr Jim Barnhart. Il a annoncé au Chef de l’Etat qu’en plus de 38% de leur contribution au budget

du Programme Alimentaire Mondial (PAM), les Etats Unis ont accepté d’ajouter 8 millions de dollars supplémentaires pour le Niger. Dr Jim Barnharta a aussi indiqué que leurs échanges ont porté sur les différents défis auxquels le Niger fait face et de l’approche du Président de la République Mohamed Bazoum qui est inclusive pour faire participer le secteur privé et la société civile en vue de trouver une solution idoine. «Avec 80% de la population qui a comme activité principale l’agriculture, il fallait trouver les voies et moyens de moderniser ce secteur en impliquant tout le segment de la société», a estimé Dr Jim Barnhart.

Le Chef de l’Etat s’est ensuite entretenu avec le ministre danois de la Coopération au développement, M. Flemming Moller Montensen qui, n’a pas fait de déclaration à sa sortie de l’audience.

Le Président Mohamed Bazoum a enfin reçu le directeur de la zone Afrique et Moyen Orient de la société VEOLIA, M. Philippe Bourdeaux. Cette audience s'est déroulée en présence du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Adamou Mahaman. M. Philippe Bourdeaux a confié qu’ils ont évoqué l’avenir du secteur de l’Hydraulique à la fois dans le monde urbain que dans des zones pastorales. «Le Président de la République nous a donné le cap, nous a tracé la route qu’il voulait que nous suivions dans les semaines, les mois et les années à venir», a-t-il fait savoir. M. Philippe Bourdeaux a annoncé que dès demain l’équipe du Ministère de l’Hydraulique, les équipes de VEOLIA et celles de la SEEN vont se mettre au travail pour satisfaire la feuille de route que le Chef de l’Etat leur a tracée.

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement s’est dit réconforté par rapport aux décisions et aux orientations politiques ressorties de cet entretien avec le Président de la République. «Le Chef de l’Etat nous a donné des orientations tant dans le domaine de l’hydraulique urbaine que  de l’hydraulique rurale», a déclaré le ministre Adamou Mahaman.

 Aïchatou Hamma Wakasso(onep

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...