Signature du Plan de Travail 2022-2023 entre l’Organisation Mondiale de la Santé et le Ministère de la Santé Publique : Une nouvelle approche pour couvrir plusieurs domaines dont la couverture sanitaire universelle

Le ministre de la Santé publique, de la population et des affaires sociales, Dr Illiassou Idi Mainassara, et la Représentante-résidente de l’Organisation mondiale de la santé au Niger, Dr Aniya Blanche, ont signé hier matin à Niamey, le plan d’action biennal 2022-2023 qui constitue l’instrument de mise en œuvre de l’appui de l’Organisation mondiale de la santé au programme national de la santé du pays.

Après l’échange des documents signés, le ministre de la Santé publique, de la population et des affaires sociales, a d’abord souligné l’importance d’un tel accord pour le Niger. Selon lui, ces plans biennaux sont des instruments clés issus de la stratégie de coopération pour guider la collaboration de l’OMS à moyen terme avec un pays.

Dr Idi Illiassou Mainassara a indiqué que le biennal 2022-2023, est le premier de la stratégie de coopération 2022-2026 de l’OMS avec le Niger, la quatrième génération de la stratégie de coopération de l’OMS avec le pays. Cette stratégie a été élaborée avec la pleine participation des parties prenantes et s’est inspirée de l’expérience acquise ainsi que des progrès enregistrés dans la mise en œuvre des trois précédentes stratégies, des documents de politiques et des stratégies nationales de développement de même que les documents programmatiques de l’OMS.

Pour le ministre de la Santé publique, le biennal 2022-2023, d’un montant de 13,627, 009 dollars US, couvre plusieurs domaines dont la couverture sanitaire universelle, les urgences sanitaires, la santé et le bien-être, un meilleur support institutionnel, l’éradication de la poliomyélite, les réponses aux crises et les programmes spéciaux. «Tous ces domaines cadrent avec la vision des  autorités de la 7ème république», a-t-il a précisé. Dr Idi Illiassou Mainassara a, enfin, assuré que son département ministériel mettra tout en œuvre pour l’atteinte des résultats assignés à ce biennal.

Pour sa part, la représentante-résidente de l’OMS au Niger a souligné que les grands axes de ce plan biennal sont alignés avec le plan quinquennal élaboré par l’OMS. «Nous allons travailler avec la partie nationale étroitement, pour que ça soit ainsi, également avec les agents du Système des Nations Unies et les partenaires pour nous assurer qu’on a cet alignement», a déclaré Dr Aniya Blanche.

Elle a en outre indiqué qu’en ce qui concerne la stratégie ‘’une seule santé’’ tous les ministères qui interviennent dans la gestion des épidémies sont impliquées notamment le ministère de l’environnement, et celui de l’élevage. «Nous travaillons avec plusieurs ministères, et nous allons également changer dans le plan, la façon dont nous présentons les choses. C’est dire que le plan n’est pas seulement de grandes lignes, mais nous avons un objectif, et cela se décline au sein de l’OMS à travers le Plan dénommé ‘’le triple milliard’’ qui a été adopté par les Etats membres. Dans ce ‘’triple milliard’’ il y a la couverture sanitaire universelle, la gestion des urgences et également le déterminant de la santé», a-conclu Dr Aniya Blanche.

Farida Ibrahim Assoumane(stagiaire)

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...