Célébration du 25ème anniversaire du RDP/JAMA'A couplée à la commémoration de l’assassinat du Président Baré : Le parti rend hommage à son fondateur et réaffirme son engagement à poursuivre le combat démocratique

Le Rassemblement pour la Démocratie et le Progrès RDP-Jama'a a commémoré, samedi 9 avril, au siège du parti à Niamey, la 23ème année de l’assassinat du président Ibrahim Mainassara Baré. Par la même occasion, le parti a soufflé sa 25ème bougie, symbole de la maturité pour la participation active du parti à la mise en place et à la consolidation du processus démocratique au Niger. Dans la déclaration rendue publique par le bureau exécutif national du parti, le RDP Jama’a qui réclame toujours justice suite à la mort tragique de son fondateur, alors Président de la République du Niger en 1999, réitère son engagement à poursuivre le combat démocratique. 

C’était un vendredi 9 avril 1999, jour saint de l'islam, que la communauté nationale et internationale ont assisté à l'assassinat d'un Président de la République, père de famille, fondateur du R.D.P/Jama'a, en l'occurrence le Président Ibrahim Mainassara Baré. Dans la déclaration lue par son secrétaire général, M. Mamane Moussa, le bureau exécutif national du parti affirme que loin de les ramollir, cet évènement a plutôt endurci les militants et sympathisants du RDP/JAMA'A, «plus que jamais déterminés à poursuivre le combat démocratique sous toutes ses formes».

«Après de nombreuses tentatives notamment sous la 5ème et la 6ème République, avec le soutien de partis amis, le RDP /JAMA'A avait obtenu des avancées significatives notamment en contribuant à imposer le débat tant au sein de l'Assemblée Nationale que sur la place publique avec, entre autres retombées : l'immortalisation par les autorités publiques, du nom de l'illustre disparu à travers le baptême de certains lieux publics ; la reconnaissance tacite du principe de l'assassinat et de la responsabilité de l'Etat par l'acceptation du versement symbolique par l'Etat du Niger, de dommages à la famille et aux ayants droit ; du débat sur la nécessité du retrait de certaines dispositions controversées de la constitution de nature à bloquer la manifestation de la vérité sur les auteurs, complices et co-auteurs du crime», rappelle le SG du bureau exécutif national.

En ce sens, sous la 7ème République, consécutivement à l'aboutissement de la plainte déposée par la famille du Président Ibrahim Mainassara Baré, au tribunal de la CEDEAO, le RDP/JAMA'A se réjouit du respect par les autorités nationales du verdict dudit tribunal notamment en procédant au payement effectif des dommages fixés par ledit tribunal à la famille et aux ayants droits. «Néanmoins, au-delà de ces avancées certes significatives, le RDP /JAMA'A et le peuple Nigérien épris de paix et de justice sociale pour la dignité humaine entendent poursuivre le combat pour la manifestation intégrale de la vérité», déclare le SG du parti, M. Mamane Moussa. 

Au chapitre de l'anniversaire du parti qui a soufflé ses 25 bougies, l’on capitalise assurément un riche répertoire d'expériences politiques sous la sage direction du Dr Hamid Algabid, président du parti. En effet, «les militantes et militants du RDP/JAMA'A sont unanimes que l'une des chances qu'Allah le tout Puissant et le tout Miséricordieux nous ait gratifié, c'est d'avoir placé à la tête de notre parti une personnalité, un guide, un ainé qui inspire le respect et l'admiration de tous», dixit le secrétaire général du bureau exécutif du parti, M. Mamane Moussa qui invite ses camarades à demeurer fidèles aux principes clés du parti, à savoir : l’Engagement, la Responsabilité, la Loyauté, la Honnêteté, gage de la triptyque du parti «Paix, Travail et Justice».

Relativement à la situation du pays, notamment, sur la question sécuritaire, le RDP Jama’a félicite et encourage les forces de défense et de sécurité pour leur engagement sans faille pour garantir la paix et la sécurité dans nos villes et aux frontières hélas souvent au péril de leur vie. Par cette déclaration, le parti témoigne également toute sa sympathie aux familles endeuillées du fait des actions terroristes sur les théâtres des opérations. Profitant de l'avènement du mois sain de ramadan, le RDP/Jama'a demande instamment à la oumma islamique de multiplier les prières pour le retour de la paix et de la quiétude sociale dans notre pays.

Par ailleurs, le RDP Jama’a réaffirme son appartenance à la MRN et se félicite de son implication effective dans les activités tant au niveau législatif qu'au niveau de l'exécutif pour lesquels il réitère sa totale collégialité.

S'agissant du prochain débat parlementaire relatif à la présence des forces étrangères dans notre pays, sans clarifier sa position, le RDP Jama’a se dit soucieux de la paix, de la sécurité et de la quiétude sociale de nos populations. Le parti exhorte les députés toutes tendances confondues à faire, ainsi, preuve de maturité et de civisme comme à l'accoutumée en pareilles circonstances.

 

 Ismaël Chékaré(onep)

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...