Atelier sur le Système d’Information du Marché du Travail : Contribuer à l’élaboration des politiques d’emploi et de formation professionnelle

Le secrétaire général du ministère de l’emploi, du travail et de la protection sociale, M. Malam Barwama Malam Moussa, a présidé hier matin, à l’hôtel Royal de Niamey, la cérémonie d’ouverture de l’atelier d’appui à l’opérationnalisation du réseau de coordination du système d’information du marché du travail : la remise officielle de la plateforme et l’élaboration d’une feuille de route. L’objectif de cette rencontre est de contribuer à l’élaboration des politiques d’emploi et de formation professionnelle, à la mise en œuvre et au suivi évaluation pour stimuler le développement économique et social du Niger.

A l’ouverture des travaux, le secrétaire général du ministère de l’emploi, du travail et de la protection sociale a souligné que cette rencontre constitue un moment historique dans le fonctionnement de l’observatoire national de l’emploi et de la formation professionnelle. Cette institution, a-t-il dit,« sert de baromètre dans la collecte, le traitement et l’analyse des données en matière de l’emploi et de formation professionnelle. Les données qu’elle produit servent d’outils d’aide à la prise de décisions aussi bien dans le secteur public que privé ».

M. Malam Barwama Malam Moussa a notifié que l’observatoire national de l’emploi et de la formation professionnelle mène des offensives pour mobiliser des ressources lui permettant d’accomplir efficacement la mission qui lui a été confiée. Il a indiqué qu’une plateforme interactive en ligne fait appel à plusieurs acteurs aux besoins divers et variés. La plupart de ces acteurs sont à la fois des producteurs et des consommateurs de données et d’analyses.

M. Malam Barwama Malam Moussa a fait savoir que le résultat d’énormes sacrifices consentis par les différents producteurs et utilisateurs des données en matière d’emploi et de formation professionnelle issus d’une série de dix ateliers sur différentes thématiques dont la première est l’élaboration de la cartographie des acteurs dans la production et l’utilisation des données du marché du travail.

Le secrétaire exécutif de la commission nationale pour l’UNESCO et l’ICESCO, M. Assoumane Mahamadou, a affirmé que l’appui de l’institut international de planification de l’éducation-UNESCO a pour objectif d’accompagner, dans un cadre inclusif, les parties prenantes, l’ONEF dans l’identification des besoins des utilisateurs potentiels de la plateforme pour mieux orienter la collecte, le traitement, le stockage et la diffusion des données sur l’emploi et la formation professionnelle, la conception d’une plateforme répondant aux besoins des acteurs nationaux et à des comparaisons internationales.

Selon lui, cette thématique d’insertion et de formation professionnelle cadre bien  avec la préoccupation de nos autorités. Cette volonté politique, a ajouté M. Assoumane, affichée par les autorités de la 7ème République à l’identification d’indicateurs pertinents qui permettent de mesurer les résultats concrets des actions entreprises périodiquement, le renforcement des systèmes d’information sur le marché du travail à travers l’amélioration des capacités techniques des structures productrices des statistiques du travail, des statistiques sectorielles, et des informations sur le marché du travail.

 Le directeur général de l’ONEF a lui indiqué que la vision de l’ONEF est d’être un outil de référence d’aide à la prise de décision, dans le champ de l’emploi et de la formation professionnelle. C’est aussi un baromètre des politiques en matière de l’emploi et de la formation professionnelle.

Il a en plus fait savoir que la mission principale de l’ONEF est de mettre à la disposition du public et des décideurs publics et privés les éléments  de compréhension et d’orientation en matière de création d’emploi et d’amélioration de l’adéquation de la formation aux possibilités présentes et futures du marché du travail.

M. Oumarou Ibrahima a rappelé le processus ayant permis la mise en place de cet outil innovant dans le cadre de l’amélioration du système d’information du marché du travail. D’après lui, c’est grâce à l’appui de l’institut international de planification de l’éducation que le pays a bénéficié de cette plateforme dans le cadre de la mise en œuvre du projet «  pefop plateforme d’expertise en formation professionnelle ».

Selon lui, au terme de ce projet, le pays dispose d’une plateforme digitale interactive, de collecte, de traitement, d’analyse et de diffusion composée de deux parties notamment une partie restreinte destinée aux producteurs des données, qui permet de concevoir des formulaires, des questionnaires d’enquêtes et de recensement, d’analyser les données avec les logiciels de traitements des données intégrées et  de les présenter  sous formes de graphiques ou de tableau, et une partie publique qui permet de diffuser les données de la partie restreinte, a mis toutes les publications des membres du réseau national du système d’information du marché du travail.

Par Farida Ibrahim Assoumane(onep)

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...