Conférence des cadres du 25 février du président de la République  : Le Niger n’est pas un pays pauvre mais, mal géré !

Le président de la république Mohamed Bazoum a dans son propos au cours de cette conférence fait cas d’un sujet très délicat. Pour rappel son propos était relatif à la présence des troupes étrangères sur le sol nigérien. Bazoum Mohamed stipulait que nombreux de ses concitoyens se permettent de dire que les troupes étrangères, notamment françaises sont présentes pour piller nos richesses. A cet effet le président s’exclame en ces termes : « Qu’est-ce que nous avons comme richesses à part l’or et l’uranium ». Il reprend par ailleurs, « Pour l’uranium, nous sommes mêmes tenus de négocier la France pour qu’elle l’achète ». Alors pour qui nous prend-on ? Pour rappel, le Niger est un pays immensément riche mais le président à juste oublié de dire qu’il n’est pas pauvre mais mal géré. Et ce, à cause de l’incompétence notoire de nos dirigeants. Et comment peut-on nous dire que la vente l’uranium, l’une des ressources les plus prisées en ce 21ème siècle se négocie avec la France qui n’a d’ailleurs pas meilleur fournisseur que nous. Concernant nos richesses, je rappelle au chef de l’Etat que nous avons des matières plus précieuses que l’or et qui probablement font l’objet de convoitise par les grandes puissances. A titre d’exemple, nous avons le lithium, le cobalt… pour n’en citer que celles-là. Il est important de noter que lithium est l’une des matières les plus prisées à l’heure actuelle surtout avec le réchauffement climatique. Rien que Le 14 février dernier, trois conventions minières ont été signées à Niamey  entre le gouvernement du Niger et la société espagnole RIO Narcea Reucursos. A travers ces conventions, le gouvernement nigérien accorde ainsi des permis de recherche du lithium et substances connexes dans les départements de Téra et Gotèye (Région de Tillabéri). Nous y reviendrons….

Amadou. I

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...