Moctar Kassoum sur le fil du rasoir

Un homme politique qui prendra désormais tout son temps avant de parler, c’est bien Moctar Kassoum. Dans sa récente sortie, la coordination régionale MRN (Mouvance pour la Renaissance du Niger) de Maradi qui n’est pas allée de main morte pour s’en prendre au Président du Congrès Pour la République (CPR Inganci). Quand on connait la capacité de concassage du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya), principal parti au pouvoir, figure de proue de cette déclaration, « Le Journal Le Hérisson » ne pariera pas un seul de ses piques sur la personne de Moctar Kassoum, fusse-t-il un fin politicien. Qu’il aille demander à Ibrahim Yacoubou du MPN Kiishin Kassa des nouvelles de ceux qui l’ont dans son viseur. On est en politique, où tous les coups sont permis sauf le fait de se laisser surprendre. Certes, avec 8 députés à l’Assemblée nationale, Kassoum Moctar a bien une marge de manœuvre pour par exemple bloquer un projet de révision constitutionnelle comme celui du Sénat qui requiert l’approbation des 4/5 des voix au parlement, mais un parti politique, ce sont des hommes. Et, les hommes, ça peut changer d’opinion d’un jour au lendemain.
OK 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...