Athlétisme/Tour continental : Aminatou Seyni réalise un bon parcours

L’athlète nigérienne de 200 mètres, Aminatou Seyni est en train de disputer le Tour continental d’athlétisme.  En deux sorties, notamment à Nairobi au Kenya et à Ostrava en République Tchèque, elle a explosé le record du Niger qu’elle détient depuis les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. En attendant la fin de ce Tour continental, on peut affirmer qu’elle a pris une bonne option pour terminer en tête de ce challenge mondial.

Le 7 mai dernier à Nairobi, Aminatou a fait une entrée fracassante dans cette compétition en réussissant à remporter les 200 mètres féminin en 22’43 devant les américaines Shanon Ray (22’48), et Dezerea Bryant(22’92). Mardi dernier elle a porté son exploit à 22’21 sur la piste du stade d’Ostrava en République Tchèque, améliorant ainsi son record personnel et le record du Niger de 22 centièmes. Elle a réalisé cette nouvelle performance devant l’américaine Allyson Felix(22’78), et l’Italienne Victoria Fontana(22’97).

On se rappelle qu’à l’occasion des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, l’année dernière,  Aminatou Seyni a fait sensation sur la piste du stade olympique, en réussissant avec la manière, à décrocher son billet qualificatif pour les demies finales des 200 mètres qu’elle a courues en 22’54’’. Et c’était  la première fois que notre pays franchissait le premier tour d’une compétition en athlétisme aux Jeux Olympiques.  Cerise sur le gâteau, elle termina sa demie finale devant l’américaine Battle Anavia, et l’allemande Vervaet Imike.  Cette athlète d’exception que le Niger n’a jamais eu sur ces distances,  courait déjà les 400m en 49’19’’. Aminatou Seyni est une vraie gazelle du Sahel qui fait peur sur les 400 m, et qui menaçait les plus grandes de la discipline au plus haut niveau. Pour sans doute l’écarter de sa distance de prédilection (400m) à Tokyo,  une décision de l’IAA avait exigé d’elle  un traitement particulier de ses hormones avant toute autorisation.  Comme il fallait s’y attendre l’athlète avait refusé cette alternative. Et elle s’est brillamment qualifiée aux J.O de Tokyo sur les 200m. Elue meilleur sportif de l’année le 22 mai dernier à l’occasion du gala « Tarmamun Mu », Aminatou Seyni continue de voler de succès en succès. Ce qui la met dans une bonne trajectoire pour les J.O de Paris 2024.

Oumarou Moussa(onep)

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...