Au cabinet du Premier ministre : Echanges sur la problématique des actions humanitaires dans un contexte d’insécurité

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou, a présidé, hier après-midi, une réunion avec les partenaires humanitaires. Il s’est agi au cours de la réunion de faire le point sur les difficultés que rencontrent les humanitaires dans la mise en œuvre de leurs activités et de discuter des solutions à adopter pour y remédier.

C’est ainsi que, dans son mot introductif, le Chef du gouvernement a indiqué que les acteurs humanitaires interviennent dans une situation particulière, car les groupes armés terroristes (GAT) ne respectent pas le droit humanitaire.

En 2019, a-t-il rappelé, 13 véhicules des humanitaires ont été pris par les groupes armés terroristes (GAT).

Il y’a eu aussi des cas, a–t-il ajouté, comme l’assassinat des partenaires à Kouré, à quelques kilomètres de Niamey.

De ce fait, a déclaré le Chef du gouvernement, « nous devons continuer à opérer  dans la prudence. Cela ne doit pas  nous empêcher d’aider les populations, par ce que  c’est notre but d’aider les populations en difficulté ».  Aussi, a-t-il poursuivi, « nous devons continuer à réfléchir sur les points qui peuvent permettre d’aller loin pour aider les populations en difficulté ».

 Oumar Issoufou(onep)

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...