Assemblée nationale : Le président de l’institution reçoit une délégation de l’Association Yali-Niger et le rapport annuel d’activités de la HAPDP

Le président de l’Assemblée nationale, M. Seini Oumarou a successivement accordé hier deux audiences à son cabinet. Il a d’abord reçu une délégation de l’Association Yali-Niger conduite par la Secrétaire Générale, Mme Chérifatou Moussa et la présidente de la Haute Autorité de Protection des Données à caractère Personnel (HAPDP), Mme Sanadi Tchimaden Hadatan accompagnée de ses proches collaborateurs. 

A l’issue de la première audience, le porte-parole de la délégation de l’Association Yali-Niger, M. Laminou Ousseini, bénéficiaire du programme de formation américain dénommé ‘’Mandela Washington Felowship program de la promotion 2021-2022, a indiqué qu’ils sont venus expliquer au président du parlement le but de cette bourse. «Nous sommes dix (10) jeunes bénéficiaires de la bourse. Chacun va suivre des cours dans les Universités américaines pour une formation dans les domaines de l’entreprenariat, du management public et de l’engagement civique. Nous avons expliqué au président du parlement nigérien le contenu de ce programme et les différentes activités que nous réaliserons au profit des populations à la fin du programme», a-t-il déclaré.

Dans l’après-midi, le président de l’Assemblée nationale a reçu des mains de la présidente de la Haute Autorité de Protection des Données à caractère Personnel (HAPDP), Mme Sanadi Tchimaden Hadatan, le rapport annuel produit au titre de l’année 2021. Cette tradition est une obligation légale pour la HAPDP qui doit transmettre son rapport annuel d’activités au Président de la République, au président de l’Assemblée nationale et au Premier ministre.

Selon la présidente de la HAPDP le rapport résume l’ensemble des activités menées en 2021 par l’institution. Mme Sanadi Tchimaden Hadatan a en outre expliqué que dans l’accomplissement de toutes ces activités, la HAPDP avait fait face à un certain nombre de difficultés. «Malgré les défis à relever par la HAPDP, des perspectives se développent sur le plan du dispositif juridique et institutionnel, ainsi que sur le plan stratégique. Ce qui favorisera le renforcement de la législation sur la protection des données personnelles et la construction d’un siège dédié à l’institution», a expliqué la présidente de la HAPDP. Elle a enfin souligné que lors de la révision du Plan Stratégique, les résultats de l’étude sur l’analyse situationnelle du cadre juridique et institutionnel de la protection des données personnelles au Niger sera prise en compte.

 Seini Seydou Zakaria(onep)

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...