Mission du rapport d’achèvement du DSP 2018-2022 combinée à la revue de portefeuille 2022, dialogue DSP (2023-2027) : Confronter la pertinence et l’efficience des interventions de la Banque Africaine de Développement

Le Ministère du Plan en partenariat avec la Banque Agricole de Développement du Niger a organisé hier, la cérémonie de lancement de la mission d’élaboration du rapport d’achèvement du document de Stratégie Pays (DSP 2018-2022) combinée à la revue de portefeuille 2022 et aux orientations du nouveau DSP 2023-2027. L’objectif principal de cette mission pluridisciplinaire de la Banque Africaine de Développement qui se tient du 21 Juin au 07 Juillet est de confronter la pertinence et l’efficience de ses interventions.

Le Secrétaire Général du Ministère du Plan, M. Saadou Bakoye a rappelé que le portefeuille actif des projets et programmes du Gouvernement soutenus par la Banque Africaine de Développement au Niger comprend, à la date du 31 mai 2022, 14 opérations d'un montant de 513,6 millions d'unités de comptes, soit 419,6 milliards de FCFA. Il est composé de 9 opérations nationales pour un montant de 307,9 millions d'unités de comptes, soit 251,6 milliards de FCFA et 5 opérations multinationales pour un montant de 205,7 millions d'unités de comptes, 168 milliards de FCFA.  « Ce portefeuille actif des opérations couvre plusieurs secteurs prioritaires tels que le développement rural, l'énergie, la communication, la gouvernance, les transports et le social », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, selon M. Saadou Bakoye, cette mission pluridisciplinaire de la Banque Africaine de Développement est un des mécanismes dont l'objectif principal est de conforter la pertinence et l'efficience de ses interventions. « De manière spécifique, la mission vise entre autres à évaluer les résultats atteints dans le cadre de la mise en œuvre du DSP 2018-2022 et élaborer son rapport d'achèvement, organiser la revue du portefeuille avec tous les partenaires de mise en œuvre des projets et programmes financés par le Groupe de la Banque Africaine, discuter des orientations stratégiques de l'intervention de la Banque Africaine de Développement pour la période 2023-2026 » a-t-il souligné.

Le secrétaire général du Ministère du Plan a souhaité que les objectifs assignés à cette mission soient pleinement atteints et que le DSP 2023-2027 soit parfaitement aligné aux orientations stratégiques du PDES 2022-2026 adopté par le Gouvernement.

Pour sa part, le Représentant Résident, Responsable-Pays du bureau de la Banque Agricole de Développement au Niger, Dr John Andrianarista a souligné que le document de stratégie pays (DSP), qui définit le cadre de coopération et d'engagement de toutes les opérations de la Banque au Niger, a été approuvé en 2018 par son Conseil d'administration. « Son but était d'appuyer les efforts des autorités nigériennes dans la réalisation des objectifs du Plan de développement économique et social (PDES. 2017-2021) à travers deux principaux piliers d’interventions dont la promotion de la compétitivité de l'économie afin de créer des emplois, et le développement de l'agriculture afin de garantir une croissance durable et inclusive », a indiqué Dr John Andrianarista.

Selon Dr John Andrianarista, la Banque en étroite collaboration avec les autorités nigériennes, a effectué en 2021 une revue à mi-parcours de la stratégie (initialement prévue en 2020, le retard s'expliquant par l'éclatement de la crise sanitaire de covid-19). Aussi, l'évaluation à mi-parcours de la stratégie a montré que des résultats encourageants ont été obtenus malgré un contexte difficile et le retard accusé dans le démarrage des deux grands projets d'infrastructures d'un montant 119,46 MUC (soit 97.6 milliards de FCFA). Les progrès dans la mise en œuvre du DSP se sont reflétés dans la performance du portefeuille lors de la revue à mi-parcours. « Avec 10 opérations approuvées à hauteur de 273,016 MUC pour une prévision de 228 MUC dans les

secteurs de l'agriculture, des transports et de la gouvernance, la performance du portefeuille a été jugée satisfaisante avec une note de 3,14 alors qu'elle était jugée non satisfaisante au moment de l'approbation du DSP en 2018 », a-t-il affirmé.

Rachida Abdou Ibrahim (Stagiaire)

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...