Lancement officiel à Tahoua par la présidente de la fondation Noor de la phase pilote du projet micro crédit suivi d’un don de matériel roulant et des vivres : La fondation Noor de la première Dame Hadiza Bazoum s’engage pour l'autonomisation des femmes e

La tribune officielle de Tahoua a servi de cadre le 30 juin dernier à la cérémonie officielle de lancement de la phase pilote du projet micro crédit du produit financier inclusif pour l’autonomisation des femmes et des jeunes par la première Dame Hadiza Bazoum, en présence du ministre des finances, M. Ahmat Jidoud. Etaient également présents le gouverneur de la région de Tahoua, les présidents du conseil régional, et du conseil de ville, l’honorable chef du canton de Tahoua, des députés nationaux  et plusieurs  autres invités.

Dans son allocution à cette occasion, le ministre des finances, M. Ahmat Jidoud a précisé que la cérémonie  officielle organisée à Tahoua est celle du lancement de la phase pilote du projet de micro crédit qui concernera les départements de Tahoua,  Konni, Malbaza et Bouza. Selon le ministre des Finances cette phase de pilotage a pour objectif de jauger  l’efficacité du produit avant sa généralisation dans toutes les régions du pays prévue pour cette année. Il a indiqué aussi qu’il s’agit de mobiliser 8 milliards FCFA  sous forme de crédit subventionné pour les femmes et jeunes d’ici la fin de l’année sur toute l’étendue du territoire national. 

 Ce micro crédit, a expliqué M. Ahmat Jidoud, est non seulement sans intérêt pour le remboursement,  car pour mieux autonomiser les femmes et les jeunes, il faudrait les accompagner dans leurs initiatives privées.  » Les femmes autonomisées et les jeunes qui entreprennent verront leurs revenus augmentés et pourront plus facilement rembourser leurs crédits et disposer de plus de financement »,  a-t-il  indiqué.

 Ce projet, a ajouté le ministre des finances, cadre parfaitement avec les orientations du Président de la République pour lutter contre la pauvreté et promouvoir le développement de l’entrepreneuriat des jeunes. M. Ahmat Jidoud a salué également l’initiative de la première Dame et des autorités régionales de Tahoua qui œuvrent inlassablement pour soutenir les femmes et les jeunes.

Prenant la parole à son tour, la première Dame Hadiza Bazoum a salué les autorités administratives, coutumières et les braves femmes présentes à cette cérémonie de lancement. Elle a par la suite rappelé que ce projet d’autonomisation des femmes et des jeunes dans la région de Tahoua est une initiative pilote pour contribuer aux objectifs du gouvernement définis dans la stratégie nationale d’autonomisation économique de la  femme et  celle de l’entrepreneuriat des jeunes au Niger.

La première Dame Hadiza Bazoum a aussi évoqué l’importance des activités génératrices des revenus des femmes et leurs capacités à transformer la vie pour un avenir meilleur. Elle a par ailleurs, salué la contribution forte des femmes dans la sécurité alimentaire et le bien-être de la famille à travers le petit commerce, l’agriculture, l’élevage, l’artisanat malgré l’inaccessibilité du micro crédit. C’est pourquoi selon elle pour sortir les femmes et les jeunes de la vulnérabilité économique, la mise en place d’un mécanisme de financement le plus structuré et durable s’impose d’où l’existence dudit projet.

La première Dame a enfin précisé que c’est dans le souci d’accroître l’offre de financement qu’elle a décidé avec les partenaires techniques et financiers de mettre en place un système de facilités aux femmes et aux jeunes de la région de Tahoua plus précisément le département de Tahoua, Konni, Malbaza et Bouza.

Pour sa part, le gouverneur de la région de Tahoua, M. Issa Moussa a indiqué que l’accès au service financier est capital dans les actions d’autonomisation des femmes et l’entrepreneuriat des jeunes. M. Issa Moussa a rappelé que ce projet va permettre  l’amélioration du statut des femmes, dominé par l’informel à 80%. Il a aussi salué un tel projet qui cadre avec les orientations du résident Mohamed Bazoum à travers la déclaration de la politique générale du gouvernement tout en précisant que  les bureaux du gouvernorat sont ouverts à la fondation Noor et ses partenaires pour la réussite de ce programme de pilotage.

Le gouverneur de la région de Tahoua a salué le travail remarquable de la première Dame qui ne cesse d’accompagner la population dans son élan de solidarité et de soutien inconditionnel.

 Quant au président du bureau exécutif de la fondation Noor, il a pour sa part mentionné les départements qui sont concernés par ces prêts remboursables à savoir : Tahoua,  Konni, Malbaza et Bouza.

A cette occasion un important don a été fait au profit des départements de la région de Tahoua. S’agissant des dons de trois (3) ambulances, elles sont réparties comme suit : Akoubounou, Tassara et Bazagor. Les 50 motos sont réparties aux jeunes dans les 5 départements d’Illela, Bagaroua,  Keita, Madaoua et Tahoua, et  enfin les 50 tonnes du riz et 50 tonnes du  mil concernent  Illela, Bagaroua,  Keita, Madaoua et Tahoua.

Dalhatou Sahabi Aminou(onep)

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...