Forum sur la paix, la sécurité et la cohésion sociale à Agadez : Peut-être un début de solution au banditisme dans la région

Lancés par le Président de la République Bazoum Mohamed le jeudi dernier, les travaux du forum sur la paix, la sécurité et la cohésion sociale se sont achevés le vendredi 1er juillet 2022 à l’Université d’Agadez sur une note de satisfaction générale. Pendant 48 heures, les différents acteurs concernés ont débattu de long en large sur les préoccupations actuelles des nigériens et en particulier des populations de la région d’Agadez. Lesquelles questions tournent autour de la sécurité, le trafic d’armes et de drogues, le banditisme, l’orpaillage, l’exode, l’agriculture et l’élevage. Le braquage des routes reliant Agadez à d’autres villes du pays, a dominé largement les échanges. Ces menaces qui perturbent sérieusement la paix, la cohésion sociale et l’économie dans son ensemble, trouvent peut-être un début de solution. En effet, des propositions concrètes ont été faites à la fois à l’Etat et aux Partenaires Techniques et Financiers pour un retour de la paix et de la quiétude sociale, gage de tout développement. ‘’Nous attendons à ce que les mécanismes de l’interaction de nos services avec les communautés et leurs représentants réunis dans cette salle, nous permettent d’accueillir des bons résultats et de réduire considérablement la prévalence de cette forme de violence qui est très nuisible à la réputation de la région et au bien-être des populations. Nous avons eu un débat qui nous a permis de nous informer tous et nous sortons de cette salle avec des idées tout à fait nouvelles, différentes de celles avec lesquelles nous sommes venus ici et j’ose espérer que chacun d’entre nous aura le comportement que nous avons souhaité à l’occasion de nos différentes interventions. Si les jeunes de la région d’Agadez attirés par le trafic d’armes et de drogues de toute sorte ne laisseront pas de leur gré ce travail risqué, nous sommes en droit de nous attendre aux renseignements qui nous permettent d’agir et d’avoir les mêmes résultats. A défaut de voir ces jeunes cesser volontairement le trafic des armes et de drogues, l’Etat prendra ses responsabilités’, avait soutenu le Président Bazoum Mohamed. Ce dernier a tout au long des travaux, rendu un vibrant hommage aux populations d’Agadez pour leur ténacité face au vent de destabilisation de la région du Sahel à travers la Lybie. ‘’Si le Niger a tenu bon, c’est parce que vous ici à Agadez vous avez tenu bon et l’onde de choc a été amortie par votre volonté et votre engagement de faire en sorte que notre pays ne cède pas’’, avait-ajouté le président Bazoum Mohamed devant les différents acteurs de la chaine sécuritaire. Le Maire de la commune urbaine d’Agadez, en passant par le président du conseil régional et le gouverneur au titre de la région d’Agadez, ont tous salué la hauteur d’esprit citoyen des acteurs pendant les deux journées des travaux et les résultas auxquels ils sont parvenus.
Issak

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...