Visite de la Première Dame à Dirkou et Bilma dans la région d’Agadez : Mme Bazoum Hadiza, Présidente de la Fondation Noor auprès des populations du Kawar

La Première Dame, présidente de la Fondation Noor, Mme Bazoum Hadiza, est depuis, hier matin, l’hôte des populations du Kawar. Il s’agit pour elle de se rendre sur place pour toucher du doigt les réalités des conditions de vie des populations mais aussi et surtout échanger avec ses frères et sœurs sur les différents programmes et appuis de la Fondation Noor.

Accompagnée d’une importante délégation,  la Première Dame a foulé le sol du Kawar, à Dirkou, aux environs de 10 h 20 minutes. Et c’est une population massivement mobilisée autour des autorités civiles et militaires de la zone qui est sortie pour l’accueillir. Dans un vaste espace jouxtant le mur de la commune rurale de Dirkou, enfants, jeunes et vieux attendaient impatiemment la délégation pour un accueil de grand jour.  Cette visite de la Première Dame aux confins du pays témoigne sa volonté d’être aux côtés des populations du Niger profond afin de prendre à bras le corps les multiples défis auxquels elles font face.

Dans une intervention qu’elle a faite en trois (3) langues locales, la Première Dame s’est réjouie de cette mobilisation exceptionnelle la population de Dirkou pour lui réserver un accueil chaleureux, déclarant qu’elle apprécie cet accueil à sa juste valeur.  « En ma qualité de Première Dame et de fille de Kawar et du Manga, il est un devoir pour moi de venir vers vous constater de visu les réalités du moment et d’échanger sur plusieurs sujets se rapportant au développement de la zone » avant de louer les qualités de bravoure qui caractérisent ces populations. « Je salue à cette occasion, la résilience des braves populations qui ont su rester digne malgré toutes les épreuves  que vous avez subies  depuis le déclenchement de la crise libyenne avec toutes les conséquences  qu’elle a engendrées », a-t-elle dit.

La fondation Noor, a-t-elle expliqué, a pour ambition d’apporter sa contribution à la mise en œuvre du programme de Renaissance Acte 3 du Président de la République. Pour atteindre cet objectif, a poursuivi la première dame, la Fondation Noor a choisi quatre principaux domaines d’intervention à savoir l’éducation, la santé, l’environnement et la paix. Ces domaines contribueront à promouvoir l’accès et le maintien de tous  à une éducation de qualité, la santé et le bien-être des populations, l’égalité des chances, l’autonomisation des femmes et des jeunes, la paix et les droits humains, le renforcement de la résilience des communautés, la préservation et la restauration de l’environnement. Mme Bazoum Hadiza a réaffirmé son engagement et sa détermination à œuvrer aux côtés des laborieuses populations du Kawar, et a félicité tous les partenaires et toutes les institutions qui travaillent dans ce cadre à redoubler d’efforts en vue de garantir leur autonomisation.

« Comment ne pas vous rendre un vibrant hommage Madame la Premier Dame pour ce déplacement en ces moments difficiles ponctués de hautes températures, une pluviométrie précaire, un régime de vents réguliers et une évaporation importante, c’est pourquoi nous vous disons merci, mille fois merci pour cette marque de considérations à l’endroit de nos populations », a estimé le Préfet de Bilma, M. Mamane Awali qui s’est dit ravi très sincèrement de ce déplacement sur le Kawar car, selon lui, les populations attendaient impatiemment cette visite.

Il a succinctement fait la présentation de la carte postale de son département, qui est situé à l’extrême nord-est du pays. Il a une superficie  de 296.279 km carré, soit 44, 36% de la superficie de la région d’Agadez et 23, 38% de la superficie totale du pays.

 Il a transmis ses vifs remerciements à la Première Dame pour tous les efforts consentis  dans divers domaines améliorant ainsi substantiellement les conditions des vies des populations notamment les femmes à travers la fondation Noor. Le Préfet a notamment salué le plan de soutien des plus hautes autorités à savoir la vente de céréales à prix modérés et la distribution gratuite ciblée ainsi que les efforts remarquables et remarqués dans le domaine sécuritaire. Il a cité les moyens roulants, les armements de pointe et aussi les moyens financiers que les plus hautes autorités ont mis à la disposition des Forces de Défense et de Sécurité pour leur permettre de travailler efficacement.

Prenant la parole à son tour, le Maire de Dirkou, M. Mohamad Boubacar Djaram a fortement apprécié les liens historiques, géographiques  et socioculturels  qui unissent le Kawar et le Manga. En effet les communautés qui y vivent dans ces milieux  arides ont vécu depuis la période précoloniale  en parfaite entente  vivifiée  par les échanges caravaniers, la parenté à plaisanterie et le mariage. 

Aussi, le Maire a exposé les principales et traditionnelles potentialités dont regorge la commune de Dirkou, notamment les dattes  et le natron ; des filières commerciales a-t-il relevé,  faiblement valorisées  à cause des difficultés de transport, de la concurrence des produits importés et l’obsolescence des moyens d’exploitation.

Dans l’après-midi, la Première Dame et sa délégation étaient à 45 Km de Dirkou, plus précisément à Bilma ou elle a présidé plusieurs activités dont la réception de la salle de la radiologie à l’hôpital, une cérémonie de remise de kits hygiéniques aux femmes de la zone et des kits de couchage à l’Ecole internat CES de Kantana, une rencontre avec les femmes des Forces de Défense et de Sécurité, une visite des salines et une visite de courtoisie au chef de canton de Bilma. 

Aissa Abdoulaye Alfary ,Envoyée Spéciale(onep)

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...