Premier congrès constitutif du Syndicat National des Propriétaires et Conducteurs de Taxis (SYNAPROCTA) : « Droits et devoirs des propriétaires de taxi vis-à-vis de la Caisse», thème des assises

Le Syndicat National des Propriétaires et Conducteurs de Taxis (SYNAPROCTA) a tenu son premier congrès constitutif, le samedi 17 juillet au siège national de la CNDT. Le congrès a été placé sous le thème « Droits et devoirs des propriétaires de taxi vis-à-vis de la Caisse». C’est le Directeur de la Circulation et de la Sécurité Routière, représentant le ministre des transports qui a présidé la cérémonie d’ouverture du congrès en présence du représentant du Maire central de Niamey, du Secrétaire Général du Collectif des Syndicats du Secteur des transports, de plusieurs autres responsables syndicaux ainsi que des membres du SYNAPROCTA.

Après les mots de bienvenue, le président de SYNAPROCTA M. Rabiou Abdoulkarim a attiré l’attention des militants quant à leurs droits et devoirs. Le congrès, a-t-il souligné, est l’instance suprême d’une organisation, l’occasion de prise de décision, où les délègues vont mandater des hommes capables de les représenter. Selon le Secrétaire Général du Collectif des Syndicats du Secteur des transports M. Boubacar Salifou, la création de ce nouveau syndicat dans le secteur de transport n’est pas de trop. « Le secteur de transport urbain a beaucoup souffert dans son ensemble et a beaucoup de problèmes parfois de mauvaise interprétation de nos textes ou la méconnaissance de nos droits, et pour cela je vous demande de bien réfléchir sur le comment faire pour mener des nouvelles luttes. Et soyez en règle vis avis de vos mandats respectifs », a-t-il dit.

En effet au delà du thème retenu, d’autres questions on été abordées à l’occasion, notamment celles relatives à la sécurité routière. Le représentant du Ministre des transports M. Abdou Abdoul-Aziz a tout d’abord félicité au nom du Ministre d’Etat Ministre des transports, les membres du SYNAPROCTA pour la tenue du congrès, en se focalisant sur les questions routières. Selon M. Abdou Abdoul-Aziz, Directeur de la Circulation et de Sécurité Routière, au titre de l’année 2016 le Niger a enregistré un total de 6718 accidents qui ont fait 978 tués, 3593 blessés graves et 6275 blessés légers. « Ces données doivent nous interpeler tous ; c’est pourquoi je peux affirmer sans risque de me tromper que durant ce congrès les débats seront focalisés sur ces problèmes que vous rencontrez tous les jours », a-t-il déclaré.

Il a par ailleurs rappelé l’adoption du décret d’application de la loi N°622014 du 05 novembre 2014 portant code de la route par les autorités de la 7ème république.   « L’article 16 de ce décret institue le conducteur professionnel pour mieux valoriser le métier. C’est le lieu aussi d’examiner ce sujet pour aider l’administration de transport dans la mise en œuvre de cette reforme », a-t-il conclu.  

Abdoul Aziz Ibrahim Souley

19 juillet 2017
Source : http://lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...