Tahoua : Le Conseil Régional tient sa 2ème session ordinaire au titre de l'année 2022

Les travaux de la deuxième session ordinaire du Conseil régional de Tahoua ont débuté, hier mardi 23 août 2022 dans la salle des réunions de l’hôtel de ville  sous la présidence de M. Sani Nabirni, président du Conseil. Cinq points sont inscrits à l’ordre du jour du Conseil qui durera quatre jours. Il s’agit de l’examen et de l’adoption du procès-verbal de la 1ère session ordinaire 2022, la présentation des activités en intersessions et autres informations, la présentation du niveau d’exécution du budget 2022, des communications sur la campagne agro-sylvo-pastorale 2022 ainsi que sur la migration.  La question des mouvements des personnes déplacées internes et des demandeurs d’asile dus au climat sécuritaire problématique dans l’ensemble de l’espace du Sahel figure aussi dans l’agenda des Conseillers.

Dans son allocution d’ouverture le président du Conseil Régional de Tahoua a rappelé que cette session coïncide avec l’installation de la campagne agricole. C’est pourquoi il s’est fait le devoir de brosser la situation agro-sylvo-pastorale dans la région. Il a souligné que la quasi-totalité des villages agricoles ont semé avec 254 villages agricoles à risque. Il a également rappelé l’appui de l’État et ses partenaires à travers la vente à prix modérés et la distribution gratuite des vivres qui ont permis de minimiser la hausse des prix des céréales.

Abordant la situation pastorale, il a indiqué que le stade végétatif varie de la germination à la levée avancée voire le tallage dans certaines zones. Quant à la situation sanitaire du cheptel, le président du Conseil a affirmé qu’elle est sous contrôle grâce à la campagne de vaccination entreprise par l’État et ses partenaires. Ce sont plus de 5 milliards de francs CFA qui ont été injectés dans le secteur de l’élevage et quelques 3 milliards de francs CFA dans l’économie locale dans le domaine de l’environnement à travers plusieurs activités réalisées. Par rapport à tous ces efforts, le président du Conseil Régional a saisi cette occasion pour adresser ses sincères remerciements aux plus hautes autorités nigériennes et à l’endroit des partenaires.

Pour sa part, le Gouverneur de la région de Tahoua, M. Issa Moussa a remercié le président du Conseil Régional et son équipe pour lui avoir fait l’honneur en l’invitant à cette cérémonie. Il a par la suite souhaité plein succès aux travaux pour le bonheur de la population. Le Gouverneur de Tahoua a axé son intervention sur deux points essentiels inscrits à l’ordre du jour à savoir les travaux d’aménagement foncier et la migration.

M. Issa Moussa a souligné l’importance du schéma d’aménagement foncier dans la gestion des activités en ce sens qu’il va permettre de connaître les potentialités socio-économiques de la région. Il s’est réjoui de cette initiative du Conseil régional d’élaborer cet outil très important. En ce qui concerne la migration, le Gouverneur de la région a dit qu’elle est une question d’actualité. « Lorsqu’elle est régulière, elle est profitable aux candidats, au pays du départ et au pays d’accueil », a-t-il expliqué. « Mais nous assistons aujourd’hui à la migration sauvage et désastreuse, a-t-il déploré. C’est un phénomène extrêmement important qu’il faut analyser et proposer des solutions », a-t-il conclu.

(ANP)

Source : http://www.lesahel.org

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...