12ème édition du prix d’excellence et de mérite : 113 élèves et 32 enseignants distingués

La fondation NOOR de la Première Dame en partenariat avec les Ministères en charge de l’Education  et ceux de la formation professionnelle et technique a organisé hier après-midi au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie de remise de prix de la 12ème édition du prix d’excellence et de mérite. L’édition 2022 est célébrée sous le signe de «la qualité de l’éducation en situation d’insécurité». Ce qui traduit la volonté des acteurs d’œuvrer à la fois pour la promotion de la qualité de l’éducation mais aussi pour la paix et la stabilité dans notre pays. La cérémonie a été placée sous le parrainage de la Première dame, Mme Bazoum Khadidja. Ils sont au total 113 élèves et 32 enseignants qui ont reçu leurs cadeaux des mains des officiels présents à cette édition.

Ainsi, les meilleurs élèves ayant réalisé des performances à travers leurs résultats scolaires aux niveaux CM2, BEPC et BAC de l’année 2021-2022 ont été distingués avec plusieurs cadeaux composés entre autres d’ordinateurs portables avec antivirus, des tablettes, des calculatrices, des ensembles géométriques, des livres, cahiers et des attestations. Les enseignants accompagnateurs des lauréats ont reçu chacun un ordinateur, un calepin et une attestation. La fondation NOOR se propose aussi d’apporter une contribution en vivres pour les sept centres de regroupement dans les zones d’insécurité et en matériels didactiques pour les six écoles spécialisées. Parmi ces prix, il y a aussi des prix spéciaux dont le prix spécial écoles d’excellence et les prix spéciaux des meilleures filles nationales au BEPC et au BAC/EG. Ainsi, trois filles ont reçu chacune le prix spécial des meilleures filles nationales au BEPC et au BAC/EG. Elles ont reçu chacune une moto dame, un ordinateur portable avec antivirus installé, un sac à dos, un dictionnaire, une clé USB et une calculatrice. Ces dernières ont reçu leur prix des mains de la Première Dame. Il s’agit de Soumana Zamo Amina ; Aboubacar Moussa Sahiya et Nana Farida Illo Souleymane.

Lors de cette cérémonie, la Première Dame a dit que le prix d’excellence et du mérite est un évènement annuel qui récompense les élèves les plus méritants ainsi que leurs enseignants à l’issue des différents examens de fin de cycle scolaire. A ce titre, «ce prix appuie les multiples efforts du Gouvernement dans la mise en œuvre du programme de développement de l’éducation en  général et celui de la formation des ressources humaines de qualité en particulier», a-t-elle déclaré. Pour la Première Dame, la remise de ces prix est une belle occasion pour valoriser l’effort soutenu, magnifier la persévérance et le travail discipliné. «Pour ma part, le parrainage de cette cérémonie témoigne de mon engagement personnel à contribuer au rayonnement de notre système éducatif d’une part et d’autre part à apporter la contribution de la fondation NOOR dans la mise en œuvre du programme du Président de la République, qui a fait de l’éducation sa plus grande priorité», a-t-elle soutenu.

Mme Bazoum Khadidja  devait aussi préciser qu’en choisissant le thème «La qualité de l’éducation en situation d’insécurité», la fondation NOOR se propose d’appuyer les efforts du gouvernement pour assurer la continuité de l’éducation en période de crise ou en période d’urgence. «Au-delà des appuis multiformes que nous allons apporter pour le bon fonctionnement des centres de regroupement des écoles dans les zones d’insécurité, nous nous investirons dans le plaidoyer auprès de nos partenaires afin de mobiliser des ressources nécessaires à la stabilisation de ces écoles», a assuré la Première Dame, présidente de la Fondation Noor.

Par ailleurs, l’épouse du Chef de l’Etat a indiqué qu’à cette date, plus de 890 écoles ont été fermées au Niger à cause de l’insécurité. «Ces écoles sont situées dans les régions de Tillabéri, Diffa, Maradi et Tahoua. Pour fuir les attaques, de nombreuses familles ont abandonné leurs villages pour se réfugier dans des centres plus sécurisés. Les conséquences immédiates sont entre autres la déscolarisation de 77.919 élèves et la baisse de niveau», a précisé Mme Bazoum Khadidja.

Auparavant, le gouverneur de la région de Niamey, M. Oudou Ambouka et le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche représentant ses homologues de l’Education et l’Enseignement Professionnel et Technique, PhD Mamoudou Djibo ont salué cette initiative de la fondation NOOR qui fait la promotion de l’excellence et du mérite au niveau des apprenants. Toute chose qui les motivent davantage à continuer sur cette voie qui permettra sans nul doute à notre pays d’avoir des ressources humaines de qualité et des cadres compétents qui œuvreront  pour le développement économique du Niger.

 Mamane Abdoulaye (onep)

Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...