Séminaire de formation sur la modernisation du travail parlementaire : Amélioration de la qualité de la loi et de l'efficacité du contrôle de l'action gouvernementale

Le premier Vice président de l’Assemblée nationale, l’honorable Iro Sani a présidé hier matin l’ouverture d’un séminaire de formation sur la modernisation du travail parlementaire organisé par le groupe d'amitié Niger-Suisse avec l'appui du Parlement suisse et de l'UMEF SUISSE UNIVSERSITY. L’objectif de ce séminaire est d'aider l'Assemblée nationale, à légiférer de façon pertinente et efficace et de contrôler l'action gouvernementale avec les moyens les plus appropriés afin que l'intérêt général soit toujours sauvegardé. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de Me Yve Nidegger, parlementaire suisse, du Pr Djawed Sangdel, président de Swiss UMEF University et chef de délégation de Suisse-UMEF ainsi que plusieurs invités.

Les participants échangeront au cours de cette rencontre de trois jours sur plusieurs thématiques notamment les relations interparlementaires, l'impact du leader sur le développement économique, la créativité et l'innovation comme facteur de développement et bien d'autres sujets allant dans le sens de l'amélioration du travail parlementaire. En effet, des conférences portant sur les thématiques allant dans le sens de la modernisation du travail parlementaire seront présentés par des contributeurs parmi lesquels des députés et des universitaires de SWISS UMEF University. Ce sera aussi l'occasion pour les membres du groupe d'amitié Niger-Suisse d'échanger sur leurs expériences dans la conduite des affaires parlementaires mais également de partager leurs expériences.

En procédant à l’ouverture des travaux, le premier Vice-président de l’Assemblée national a indiqué que le séminaire se donne pour ambition de traiter de la question de la modernisation du travail parlementaire conformément aux axes stratégiques tracés par les plus hautes autorités du Parlement. L'un des premiers axes vise selon l’honorable Iro Sania une amélioration de la qualité de la loi, de l'efficacité du contrôle de l'action gouvernementale et une amélioration de la représentation. L'amélioration des performances de l'administration parlementaire, constitue le second axe. « Nous pouvons sans doute affirmer que ce séminaire permettra aux parlementaires de confronter leurs idées sur des problématiques actuelles qui se situent au centre des préoccupations des décideurs politiques et économiques», a-t-il déclaré.

Pour, le premier Vice-président de l’Assemblée nationale, le nombre et la qualité des intervenants et des formateurs constituent des arguments de poids pour le succès de cette formation. C’est pourquoi il les a invité à accorder toute leur attention pour tirer le meilleur profit à la fois des cours théoriques et des cas pratiques prévus au programme. « A travers ce thème, vous l'avez sans doute bien noté, l'objectif recherché est de créer les conditions d'une synergie d'actions au sein de notre parlement et rendre l'institution forte et crédible », a souligné l’honorable Iro Sania.

Quant au chef de la délégation Suisse-UMEF, Pr Djawed Sangdel, président de Swiss UMEF University, il a déclaré que le développement d’un pays passe par l’éducation et la formation des jeunes. Il a ensuite rassuré que cette institution apportera son appui au Niger en formant les étudiants les plus méritants qui recevront des bourses d’études surtout les enfants du peuple. « Nos interventions dans un pays africains se font en respectant les réalités du pays sans enfreindre les textes», a-t-il souligné.

Auparavant, le vice-président du groupe d’amitié Niger-Suisse, le député Soumana Hassane a expliqué que ce séminaire est le fruit d'une coopération fructueuse et agissante entre le Parlement suisse à travers l'Université suisse et l'Assemblée nationale du Niger à travers le groupe d'amitié Niger-Suisse-Luxembourg-Allemagne.

Il s’est également réjoui de la création d'une branche de l'université dénommé SWISS UMEF University of Niger. L’honorable Soumana Hassane a assuré de son engagement de ne ménager aucun effort pour la réussite des activités de ladite université au Niger. Il a enfin souhaité beaucoup de succès à cette université pour qu'elle contribue au rayonnement de la formation universitaire et au développement de l'éducation. « Nous comptons poursuivre activement la coopération entre les parlementaires Suisses et ceux du Niger, dans le cadre d'un partenariat gagnant-gagnant », a-t-il conclu.

Seini Seydou Zakaria(onep)

20 juillet 2017
Source : http://lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...